Les sept études sur l’IT qu’il faut avoir lu

Sept études de l'IT à connaîtreTélémédecine – Vers un doublement d’ici 2015 ?
Le secteur de la télémédecine en France repose sur environ deux cents entreprises, dont une vingtaine de grands groupes internationaux avec des filiales en France. Un marché estimé à quelque 160 millions d’euros en 2011, qui devrait doubler d’ici à 2015 à condition de régler la question du financement de son fonctionnement, selon l’étude intitulée Les perspectives de la télémédecine en France (Eurostaf-Les Echos Etudes). La télémédecine, qui a connu jusque-là un développement empirique et cloisonné, se trouve à une période charnière : la loi Hôpital, patients, santé, territoires (HPST) lui a apporté une reconnaissance officielle, les techniques sont à maturité et des expériences, comme celle du CHU de Besançon qui réalise des diagnostics à distance pour onze centres de la région, démontrent les bénéfices qu’on peut en attendre.

 

Politiques - Pour un « new deal » numérique
Dans la continuité de son rapport intitulé Le défi numérique – Comment renforcer la compétitivité de la France (mai 2011), l’Institut Montaigne publie une étude signée Gilles Babinet, l’un des « digital champions » nommés par Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’Economie numérique en juin 2012. Des propositions concrètes sont ainsi formulées pour faire de la France un acteur majeur de la transformation numérique, en décrivant les trois leviers sur lesquels agir pour induire des changements structurels en France : le financement de l’innovation, les modernisations de l’action publique et des secteurs de l’enseignement et de la santé.

 

Formation TIC – Les petites entreprises à la traîne
L’enquête TIC 2012 de l’Insee fait le point sur la présence des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans les entreprises françaises. On y découvre entre autres qu’en 2011, une entreprise sur cinq a organisé une ou plusieurs formations pour développer ou améliorer les compétences de son personnel dans le domaine des TIC. Un chiffre qui varie en fonction de la taille et du secteur d’activité. La proportion s’élève à 13 % dans les sociétés de dix à dix-neuf personnes (26 % dans celles de 20 à 249 personnes et 68 % dans celles d’au moins 250 personnes). Les sociétés des secteurs de l’information et de la communication et de la réparation d’ordinateurs, plus concernées par les TIC, sont, en proportion, respectivement 55 % et 41 % à organiser de telles formations.

 

Objets connectés – Déferlante en vue
Montre, lunettes, chaussures, vêtements… Le marché mondial des objets connectés mobiles, dominé pour l’instant par les capteurs et les appareils à destination des sportifs, va exploser dans les cinq ans à venir (+ 41 % par an), indique le cabinet ABI Research. Ce spécialiste des études marketing annonce 485 millions d’objets vendus par an à l’horizon 2018, pour un marché de 198 milliards de dollars à cette date.

 

Données personnelles – La méfiance règne…
Seuls 37 % des consommateurs acceptent que leurs données personnelles soient partagées via l’application mobile qu’ils ont téléchargée, et 70 % souhaitent savoir quand l’application collecte ces données, révèle le rapport Global Privacy 2013. Cette étude, réalisée à la demande de l’association de commerce mondial pour les entreprises (MEF), montre le faible niveau de confiance des utilisateurs et explique pourquoi ils n’achètent pas plus souvent via leur mobile. Cette demande de transparence, de sécurité et de contrôle doit absolument être prise en compte par les entreprises désireuses de réussir dans le m-commerce.

 

Données personnelles – …mieux vaut connaître la réglementation
Protéger les données personnelles de ses clients offre un avantage concurrentiel. L’ouvrage de Fabrice Mattatia *, ancien conseiller de la secrétaire d’Etat à l’économie numérique, effectue un point précis sur le droit des individus à voir leurs données personnelles protégées, sur les obligations des organisations et des entreprises en la matière, et sur les sanctions encourues en cas de manquement. Il présente notamment des cas concrets de cyberattaques et les réponses appropriées que doivent fournir les entreprises victimes d’un phishing ou du vol de leur base de données.
*Traitement des données personnelles, le guide juridique, Eyrolles 2013.

 

Cloud – Les bonnes questions à se poser
Trois organisations rassemblant auditeurs internes, directeurs des systèmes d’information, auditeurs externes et consultants informatiques (Cigref, Afai et Ifaci) se sont mobilisées pour rédiger un guide sur la protection des données dans le cloud. Destiné à toutes les directions de l’entreprise, il vise à faciliter le dialogue entre les « métiers » et la DSI. Il présente une vision synthétique des enjeux du cloud et de la méthodologie à suivre avant de se lancer – distinction entre les différents types de cloud, mais aussi nécessité d’une réflexion selon le type de données « quel cloud pour quels usages » –, ainsi que des bonnes pratiques au plan contractuel et opérationnel.

 

Consultez toutes les études : www.alliancy.fr/etudes

 

Cet article est extrait du n°3 d’Alliancy le mag – Découvrir l’intégralité du magazine

Réagissez à cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Current day month ye@r *

Commentaire