Maliterie.com : « Notre concept de showroom est un succès »

laurent-crepin-maliteri

Laurent Crépin, Directeur général de Maliterie.com

Magasin connecté

Après plusieurs décennies passées comme acteur industriel, fabricant de matelas, l’entreprise familiale de Laurent Crépin s’est transformée pour prendre le virage de l’e-commerce et de la vente BtoC. Une stratégie réussie, notamment grâce à une convergence totale entre points de vente physique et vision digitale.

Maliterie.com a connu de nombreux changements depuis sa création en 1945… en partie pour tenir compte de nouveaux enjeux numériques ?

Je pense effectivement que notre cas illustre bien les sujets de la transformation des organisations par le numérique et de l’influence du digital sur les magasins. Jusqu’au 21e siècle, nous avons mené un business traditionnel d’industriel spécialiste du matelas. Notre révolution a été de nous donner les moyens de « désintermedier » notre activité. Nous bataillions face aux distributeurs sur le moindre centime, une situation difficilement tenable à long terme. Début 2000, nous avons donc lancé l’expérience d’un magasin d’usine, local, basé au Mans. A partir de là, tout s’est accéléré. En 1997, mon père avait acheté un nom de domaine « maliterie.com » pour créer un site web, institutionnel. De fait, nous nous sommes retrouvé à être la première entreprise de literie présente sur le net !

guide magasin connecté

Comment ces évolutions vers un magasin physique et le web ont-elles progressé de concert ?

Au milieu des années 2000, nous avons pris la mesure du potentiel du e-commerce. Nous recevions des appels de plus en plus nombreux pour consulter nos produits à distance, alors que nous n’avions ni catalogue, ni système de vente en ligne. Nous avons donc transformé le site institutionnel en plateforme e-commerce en 2007 et le succès a été au rendez-vous : nos ventes BtoC ont explosées. Elles représentaient 15% seulement de nos 5 millions d’euros de chiffres d’affaires, contre 60% pour la sous-traitance. Trois ans après, ce chiffre dépassait le tiers de nos 7 millions d’euros d’activité. Internet nous a permis de prendre notre destin en main. Lire la suite.

Cet article est extrait de notre Guide du magasin connecté 2016, téléchargez le guide pour découvrir la suite de cette interview.

 Magasin connecté, la redaction d’Alliancy, le mag a mené l’enquête !

Découvrez dans notre dernier guide, les témoignages de ceux qui sont allés au-delà de l’expérimentation pour déployer nouvelles technologies et nouveaux usages à grande échelle dans leurs magasins.

> Je télécharge


Laisser un commentaire

Espace abonnés