Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

La French Tech enflamme les ténors de Cisco

John-Chambers-Emmanuel-Macron-Cisco-article

John Chambers et Emmanuel Macron

John Chambers, président exécutif du conseil d’administration de Cisco et Emmanuel Macron inauguraient le 8 octobre dernier le Paris Innovation Research Lab,  nouveau centre de recherche et d’innovation mondial de Cisco, ancré au sein même de son siège français à Issy Les Moulineaux. Le PIRL, qui vient rejoindre huit centres d’innovation situés à Berlin, Barcelone, Tokyo, Londres, Perth, Rio, Songlo et Toronto, repose sur deux piliers collaboratifs : les universités et leurs centres de recherche et les incubateurs et accélérateurs de start-up tels que NUMA. Son équipe se compose de 30 salariés de Cisco France menés par Alain Fiocco, directeur du PIRL mais comme il s’agit d’un laboratoire de recherche collaboratif, les salariés de Cisco partout en Europe y contribuent.

Cisco-mur-téléprésence-Emmanuel-Macron-article

Mur de téléprésence dans le PIRL : à gauche du mur, Alain Fiocco, et sur le mur au milieu Dave Ward, à droite du mur Emmanuel Macron

Ne tarissant pas d’éloges à l’égard de l’écosystème de start up français, l’ancien patron de Cisco Systems, compte doubler l’investissement de 100 millions de dollars de Cisco dans les start-up françaises, annoncé en février dernier. Selon Dave Ward, son CTO « Monde », présent à l’inauguration via un mur de téléprésence grandeur nature, Cisco a choisi la France pour le dynamisme de ses entreprises, la profusion de talents, de jeunes entrepreneurs et de centres de R&D universitaires.

Autant d’atouts stratégiques pour l’entreprise américaine qui entend faire de la collaboraiton et de la co-innovation ses fers de lance dans les domaines des objets connectés, du big data ou encore des smart cities. Dont acte : un peu plus tôt dans la matinée était lancé à Issy les Moulineaux le consortium So Mobility réunissant Cisco, la Caisse des Dépôts, Bouygues Immobilier, Engie, Transdev, Colas et Issy Media. Son objectif, penser et agir de concert afin d’apporter des solutions concrètes et durables pour les déplacements en ville, ensuite déployables à l’échelle régionale puis nationale.

Innovations et start up

Cisco profitait aussi de la visite inaugurale pour mettre en avant sa Cabine de Services Publics, équipée d’un système de visioconférence et d’une imprimante qui permet de « déporter » dans les quartiers les service d’une mairie. Après un test d’un an à Nice, le service a fait l’objet d’un appel d’offres et Cisco a démarré l’été dernier le déploiement d’un réseau de cabines tenant compte des améliorations nécessaires à une installation dans des établissements recevant du public.

Et ce sont les trois lauréats des challenges SwitchUp de Cisco, qui récompensent des étudiants et jeunes entrepreneurs mettant l’Internet de objets au service de la société et de l’environnement, qui ont ponctué cette visite inaugurale en présentant leurs innovations : Handisco (canne communicante pour aveugles et mal voyants), Connect’O (robinet connecté) et Wair (foulard anti pollution connecté).


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *