Fifty-Five intègre le « BrandTech Group » You and Mr Jones

En lâchant 55 % du capital au groupe américain You and Mr Jones, les dirigeants de l’agence digitale parisienne 55 comptent participer à l’émergence d’un nouveau concept en matière de création et de développement des marques en utilisant de manière native la technologie.

Fifty-five

Les co-fondateurs de Fifty-Five et David Jones (2ème en partant de la droite)

La dernière fois que j’avais écrit sur Fifty-Five, la data agency créée par des anciens de Google voilà six ans, j’annonçais son décollage pour 2015…  Année où les cinq co-fondateurs* réfléchissaient sérieusement à lever gros pour partir conquérir les terres d’Amérique ou de Chine… Finalement, le décollage sera plutôt visible cette année avec un démarrage sur les chapeaux de roues.

Le spécialiste français du Business Analytics marketing, dont les locaux ont belle vue sur l’Opéra, s’allie au tout-jeune « BrandTech Group » You and M. Jones pour en devenir le cœur data, en lui lâchant 55 % du capital... David Jones, patron du groupe américain, et les cinq acolytes de 55 étaient d’ailleurs tous présents pour l’annoncer ce matin au siège de 55.

Mats Carduner, président de 55, prend la parole : « 55 rejoint le groupe de David Jones, créé en juin 2015 autour des métiers de la communication et de la technologie ». Ainsi, c’est en cherchant à lever des fonds qu’ils se sont finalement rencontrés…

L’américain David Jones, ancien Global CEO de Havas, poursuit (en français !) : « J’ai passé la plupart de ma carrière dans la communication, mais il faut désormais comprendre la technologie et mélanger marketing et techno. On n’a pas une idée de génie, c’est juste une évidence aujourd’hui ».

Son groupe, basé à New York, a levé pas moins de 350 millions de dollars l’an dernier auprès de six investisseurs internationaux (non dévoilés), engagés pour une aventure sur le « très très long » terme. « Nous sommes là pour construire le premier groupe de BrandTech mondial. Car, grâce à la technologie, on peut faire tout le marketing plus rapidement, mieux et moins cher au service des marques, poursuit-il. Ce que nous cherchons ? Créer des contenus et travailler avec les marques via la « foule »… et non des salariés. C’est donc un modèle très différent. »

« D’ici à dix ans, prédit-il, il y aura dix groupes comme le nôtre ! Si le monde est déjà obsédé par la data, on ne commence qu’à peine à découvrir l’impact qu’elle aura sur tous les secteurs dans la prochaine décennie.»

« La data est sans conteste la pièce maîtresse de toute entreprise technologique »

David Jones, fondateur de You and Mr Jones

Depuis sa création, You and Mister Jones a déjà englobé MoFilm (crowdsourcing de films) et a également investi minoritairement – via le fonds You & Mr Jones Brandtech Ventures basé à San Francisco – dans Mashable (site d’information américain), Pixlee (plate-forme de gestion d’influenceurs sur les réseaux sociaux), Beeswax (plate-forme d’achat programmatique que regarde de près Snapchat), Gfycat (plate-forme de conversion de gif animés) ou Niantic Labs (studio de jeux et réalité augmentée)…

De nouvelles technologies s’annoncent

Si 55 garde toute son indépendance et sa marque, « l’idée aujourd’hui est de monter très vite en puissance avec 55 aux Etats-Unis, explique David Jones, et inversement. Notre modèle 100 % numérique et tech a la capacité de créer des volumes importants à prix plus bas ».

De même la R&D sera mutualisée au sein du groupe afin de renforcer son expertise sur tous les sujets. « Avec tout ce qui va arriver autour de la Blockchain, le ecommerce et le retail sur les plates-formes, il y a vraiment des choses à inventer. Les annonceurs que nous avons rencontrés sont en demande de cette promesse de BrandTech. On a des retours très positifs et on va pouvoir leur adresser une nouvelle offre. »

« C’est une très bonne nouvelle pour nos clients et nos équipes, ajoute de son côté l’un des cofondateurs de 55, qui précise recevoir entre 200 et 300 CV chaque semaine… Mais également pour nos partenaires que sont les plates-formes, car elles ont besoin de sociétés comme les nôtres pour faire connaître et utiliser toutes les nouvelles technologies qu’elles déploient ». A noter que parmi les marques expertes « BrandTech » que cite David Jones, l’on trouve Tesla, RedBull, Sonos…

* Nicolas Beauchesne, Alan Boydell, Mats Carduner, Arnaud Massonnie et Jean Neltner

Quelques chiffres

Fifty-Five

  • 150 salariés en France, Grande-Bretagne et Hong Kong
  • Fort développement à attendre aux Etats-Unis dans un premier temps, puis en Chine
  • Accélération des embauches, notamment internationales
  • Chiffre d’affaires 2015 (non dévoilé) : + 40 % de croissance en organique et en autofinancement
  • Devient le « cœur data » de You and Mr Jones

You and Mr Jones

  • 300 personnes / 10 sociétés
  • David Jones ne souhaite pas dépasser les 2 000 salariés à terme
  • 350 millions de dollars levés mi-2015 (il y aura d’autres levées de fonds)

Réagissez à cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *