LiFi : Nexity se connecte à la vitesse de la lumière

Le groupe immobilier Nexity teste depuis septembre dernier le LiFi, une technologie qui permet d’accéder à Internet par la lumière. Les avantages : meilleure couverture, confidentialité des données et zéro onde électromagnétique.

Par se connecter à Internet, il suffit d'être situé sous un  cône lumineux. © Lucibel

Par se connecter à Internet, il suffit d’être situé sous un cône lumineux. © Lucibel

Au revoir Wifi, bonjour LiFi !

La technologie LiFi, qui permet d’accéder à Internet par la lumière LED, commence à faire parler d’elle. Concrètement, le luminaire, qui se raccorde via un câble Ethernet et un câble d’alimentation, envoie des données à une clé USB branchée à un ordinateur. Lucibel, une entreprise française de 170 salariés, qui conçoit, fabrique et commercialise des solutions d’éclairage à base de la LED, fait partie des pionnières dans le domaine. Elle a d’ailleurs remporté le Prix Innovation 2016 d’Alliancy avec Schneider Electric pour leur solution de scénarisation des espaces de vente. En septembre dernier, elle a présenté le premier luminaire LiFi industrialisé dans le monde, aux côtés de Nexity, première entreprise à le tester en France. Le groupe immobilier a installé dix de ces objets innovants au sein de son siège social parisien, dont trois dans une salle de réunion. Sachant qu’un cône lumineux couvre un diamètre d’environ 1,80 m, la moitié de la pièce capte Internet par la lumière. De plus, l’utilisateur bénéficie d’un intervalle de huit secondes entre deux cônes pour rester connecté en se déplaçant. « Nous voulons le tester pour nous-même et en faire la démonstration auprès de nos clients », explique Loïc Daniel, directeur général adjoint Nexity Immobilier d’entreprise, qui ne voit que des avantages dans cette solution.

Le premier de ces avantages est la confidentialité des données puisque, contrairement au Wifi, le LiFi ne peut pas être piraté. La deuxième est la meilleure couverture de l’accès à Internet car parfois le Wifi peut manquer de débit alors que le LiFi le garantit dès qu’on se situe en dessous d’un luminaire. Enfin, cette technologie ne produit pas d’onde électromagnétique. « Nous savons que les ondes ne sont pas bonnes pour la santé, c’est presque devenu un principe de précaution. Le LiFi garantit zéro onde car elle ne traverse pas les corps », soutient Loïc Daniel. Cependant, Nexity reconnait qu’il y a un bémol : le prix. Aujourd’hui, Lucibel vend sa solution 2300 euros (1500 euros l’appareil et 800 euros la clé USB). L’entreprise, qui fabrique ses luminaires dans une usine normande, espère diviser ce prix par 4 ou 5 d’ici 2018.

Le LiFi s’ouvre aux particuliers en 2020

Des clients de Nexity sont déjà intéressés par le LiFi. Le groupe immobilier reste discret sur les détails, pour des raisons de confidentialité, mais assure travailler sur un projet de centre de formation pour une très grande entreprise. Pour le moment, des études préalables sont menées pour implanter le LiFi. « Nous avons aussi un gros projet secret à Paris, dédié aux espaces de direction et aux espaces de R&D où la confidentialité est un critère très important », assure Loïc Daniel.

Nexity estime que LiFi dépassera les frontières du tertiaire et fera partie de l’habitat de demain via l’installation de plafonniers ou bien de lampadaires. « Dans l’habitat, nous imaginons mettre des câbles dans les plafonds et dans les plinthes pour brancher les lampadaires. Cela aura une incidence sur nos installations électriques mais ça pourrait devenir une prestation de base chez nous », avance Loïc Daniel.C’est aussi la vision de Lucibel qui prévoit une ouverture aux particuliers d’ici à 2020.  L’entreprise est d’ailleurs en discussion avec les fabricants de smartphones pour intégrer sa technologie dans leurs prochains appareils. Elle compte également concevoir un seul câble pour transmettre Internet et la lumière.

Nexity compte bien creuser le sujet du LiFi avec Lucibel. Ensemble, elles ont constitué un comité d’innovation dans lequel Lucibel fait part de ses travaux et Nexity apporte les visions de l’utilisateur final et du constructeur promoteur. « Quand il y aura des innovations qui seront mises sur le marché, nous les présenterons ensemble », explique Loïc. Les réflexions sont déjà en marche puisque Nexity assure travailler avec Lucibel sur d’autres applications de la lumière numérique basées sur la notion de bien-être au travail.


Laisser un commentaire

Espace abonnés