C’est fait, Withings a intégré Nokia !

Nokia a confirmé hier avoir finalisé, de manière anticipée, l’acquisition du Français Withings, dévoilée le mois dernier.

Eric Carreel - Fondateur de Withings

Eric Carreel, PDG de Withings, aujourd’hui cédée à Nokia, est le grand visionnaire de notre hors-série « Vivre et travailler en 2030 ».

Un deal « rapide » à 170 millions d’euros ! Nokia, le géant finlandais de l’équipement télécoms, annonce avoir bouclé l’acquisition de la pépite française Withings, spécialisée dans les produits et services numériques dans l’e-santé, basée à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) et employant 200 personnes.

L’ex-PDG de Withings, le Français Cédric Hutchings, CEO et co-fondateur en 2008 de l’entreprise avec Eric Carreel, prendra les rênes d’une nouvelle division, Digital Health (santé numérique), intégrée à la branche Nokia Technologies.

Par ce rachat, Nokia ouvre un nouveau chapitre dans l’histoire de l’innovation médicale en absorbant les activités de Withings, réparties entre la France, les Etats-Unis et Hong Kong. Le groupe doit d’ailleurs présenter le 9 juin prochain à San Francisco (Etats-Unis) sa vision et sa stratégie dans le domaine de l’e-santé. Déjà, de nouveaux produits y seront dévoilés, notamment en termes d’applications et de services.

Interrogé dans le cadre de l’événement récent de la Nouvelle France industrielle au sujet de ce rachat, un des conseillers industrie et numérique de l’Elysée, réagissait ainsi : « Il existe une diversité de solutions de sortie. Il est vrai qu’en France trop peu de fonds de corporate venture savent racheter les scale-up et qu’il faut les développer… Maintenant, Nokia intègre Withings pour la faire grandir et conserve l’un de ses co-fondateurs. Aussi, plus on voit de gens prêts à investir dans des sociétés françaises et plus on se dit qu’on a fait le job. Cela reste donc positif. »

D’ailleurs, cette intégration semble plutôt satisfaire Eric Carreel, que nous avons rencontré en tant que « grand visionnaire » pour notre hors-série « Vivre et travailler en 2030 ». Voici un extrait de cet entretien, que vous pourrez lire dans son intégralité dans ce numéro à paraître le mardi 7 juin  (et que vous pouvez commander d’ores et déjà !)

Alliancy, le mag. Que nous indique le rachat de Withings par Nokia Technologies pour les années à venir ? Faut-il le voir positivement ?

Eric Carreel. La santé va devenir un secteur essentiel et mondial. Si l’on se projette en 2030, on sera accompagné, conseillé, soigné tout le temps et pas uniquement quand on va voir un médecin. Alors oui, ça aurait été génial qu’on puisse le faire tout seul, mais non, ce n’était pas possible du fait de la puissance de feu absolument énorme qu’il faut pour y parvenir… En s’alliant à Nokia, nous essayons de constituer un champion européen dans un domaine reconnu majeur dans chaque pays.

Vous dites quand même « européen » ?

Toutes les histoires numériques sont mondiales. Je dis « européen » dans le sens où les équipes sont ici. On peut s’intéresser au capital certes, mais finalement, ce qui est important ce sont les équipes. Elles sont là, elles vont grossir là, on travaille ici avec des médecins, des hôpitaux… et cet ensemble crée un écosystème pertinent.

Selon de nombreux cabinets d’analystes, la santé « mobile » doit devenir le segment qui connaîtra la plus forte croissance d’ici à 2020 […]

Vous voulez vous projeter dans un futur pas si lointain (2030), en termes d’usages, d’outils et de business models, lisez notre plateforme collaborative (et contribuez si cela vous tente)


Réagissez à cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *