Crowdsourcing : LocalEyes et BeMyEye s’associent pour lever 6,5 millions d’euros

L'équipe de LocalEyes © LocalEyes

L’équipe de LocalEyes © LocalEyes

Un partenariat stratégique pour lever des fonds. C’est le pari gagnant, réalisé par le français LocalEyes et son homologue italien BeMyEye, deux start-up spécialisées dans la collecte de données en crowdsourcing. Fondée en 2013, la jeune pousse française a développé une application mobile qui met en relation des sociétés cherchant à recueillir des données sur tout le territoire et en temps réel, avec des particuliers – les Eyes – qui eux, fournissent l’information en échange d’une rémunération. « Pour les entreprises, les bénéfices d’un système comme celui-ci sont illimités. La journée de travail classique, le 9h-17h, est en déclin. La manière dont nous gagnons notre vie est en train de changer », explique Livio Lumbroso, président de LocalEyes.

Via cette application, Les marques, les enseignes et les agrégateurs de données peuvent collecter de l’information comme l’exposition de leurs produits en rayon ou en vitrine au relevé de prix en passant par la présence de publicité sur le lieu de vente. Les données sont ensuite fiabilisées par la géolocalisation et la prise de photos. « Nous offrons aux individus la possibilité de travailler d’où ils le souhaitent, quand ils le souhaitent. En misant sur les talents de chacun, en tirant parti de leur temps libre et des lieux où ils se trouvent, nous pouvons proposer aux entreprises des prises de vues d’emplacements en temps réel, afin qu’ils puissent développer leurs points de vente, cibler de nouveaux marchés et réduire les coûts », ajoute Livio Lumbroso.

Dans la foulée de l’officialisation du partenariat, les deux entreprises ont annoncé avoir bouclé un tour de table à hauteur de 6,5 millions d’euros auprès de trois fonds d’investissements : Nauta Capital, P101 et 360 Capital Partners. Les fonds ainsi récoltés vont permette aux deux entreprises de consolider une communauté de 250 000 « eyes » et de se développer à l’international. De son côté, LocalEyes a annoncé vouloir enrichir les fonctionnalités produit, commerciale et marketing de son application et compte également étoffer son équipe puisqu’une dizaine de recrutements sont prévus.

A lire également :

Carrefour Média connecte les données pour les marques


Réagissez à cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *