Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Lecture des CV, fautes, entretien… Optimiser sa candidature avant de postuler !

La rentrée est une période propice pour faire évoluer sa carrière. Robert Half, leader mondial du recrutement spécialisé, révèle des chiffres clés issus d’une étude* exclusive réalisée en juin 2013 auprès de Directeurs et Responsables en charge du recrutement au sein de leur entreprise.

 

De 1 à 5 minutes : Le temps de lecture d’un CV
60% des recruteurs en entreprise mettent de 1 à 5 minutes pour analyser un CV en réponse à une annonce. 

Le CV demeure l’élément clé d’une candidature, une attention particulière doit y être apportée afin qu’il soit clair et retienne l’attention. Certains fondamentaux doivent y figurer, sur une page de préférence : le titre du poste, suivi du pavé ‘‘Compétences et Expériences’’ (avec leurs durées… réelles). Afin de mieux situer et de valoriser ses expériences dans des entreprises peu connues, il est préférable d’indiquer leur secteur d’activité, chiffre d’affaires et nombre de salariés. Enfin, pensez à le mettre à jour régulièrement.

 

2 à 3 fautes dans un CV pour qu’il soit écarté
52% des managers en charge du recrutement écartent un CV au-delà de 2 à 3 trois fautes. 

Ce résultat est sans appel : tuer dans l’œuf un processus de recrutement uniquement à cause de fautes est aussi dommage que facile à éviter. Relire, puis faire lire son CV par un tiers est indispensable. Un regard extérieur est également une opportunité de recueillir des suggestions sur le contenu et la forme du CV.

 

Entretien : 5 minutes pour convaincre

46% des DRH se font une première impression sur un(e) candidat(e) au cours des 5 premières minutes. Et pour près de 60% d’entre eux, cette impression ne changera pas, ou peu, par la suite.

Ces premières minutes d’entretien sont souvent les plus stressantes, mais s’avèrent décisives. Pour réduire ce stress il est important de préparer une introduction de 1 à 3 minutes au cours de laquelle le/ candidat(e) se présente. Pour être naturel lors de l’entretien, ce petit discours doit être testé et rodé, tant sur le fond que sur la forme. En effet, la communication non-verbale est toute aussi importante que le propos. Les salons professionnels sont de parfaites occasions pour cet exercice. Pour finir, une tenue adaptée à la fonction et au secteur contribuera à parfaire une bonne première impression.

 

 

Comme l’explique Nöemie Cicurel, Director chez Robert Half : « En France le recrutement est encore très codé. Malgré le développement des réseaux sociaux professionnels, le CV reste le principal vecteur de candidature. Comme les ‘‘process’’ de recrutement ont tendance à s’accélérer, un CV clair et parfaitement rédigé retiendra immédiatement l’attention d’un DRH. Il en va de même pour le premier entretien d’embauche. Lorsqu’un(e) candidat(e) arrive non préparé(e) c’est visible et cela réduit ses chances. Un(e) candidat(e) préparé(e) est un(e) candidat(e) motivé(e) ».

 

* Etude réalisée en juin 2013 par un institut de sondage indépendant auprès d’un échantillon de 200 Directeurs et Responsables des Ressources Humaines d’entreprises françaises.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *