Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Roumanie – Pôle de services IT

Nombre d’entreprises étrangères s’installent dans le pays pour bénéficier d’une main-d’oeuvre très qualifiée et à bas salaires dans les services informatiques et le développement de logiciels. Elles y implantent des bases de prestations externalisées pour servir leurs grands clients à l’international.

Cette année, ça va vite et même très vite dans le secteur roumain des télécommunications.

Palais du Parlement à Bucarest

Cette année, ça va vite et même très vite dans le secteur roumain des télécommunications.
En plein déploiement de son réseau 4G mobile dans le pays, Orange Roumanie a récemment signé un accord de partenariat avec Vodafone, l’autre grand opérateur du pays, portant sur la mutualisation de leurs réseaux mobiles respectifs.
L’objectif : accélérer leurs investissements sur de nouvelles technologies comme la 4G. Cet accord devrait leur permettre d’améliorer la couverture nationale, notamment dans les zones blanches. Les deux opérateurs continueront cependant d’opérer chacun leur réseau indépendamment.

Lancée début 2013 par Orange, la technologie 4G offre, par son réseau à très haut débit, une qualité supérieure aux services multimédias sur mobiles, tablettes et PC. Ainsi, la stratégie d’Orange Roumanie est d’offrir à ses clients la meilleure expérience utilisateur. Déjà, ceux établis à Bucarest et dans les alentours, région couverte par le réseau 4G, peuvent surfer sur Internet dix fois plus vite qu’en 3G, sur leur tablette. Et, à partir d’avril 2014, lorsque le spectre de fréquences 4G dédié sera disponible et la couverture du territoire national achevé, tous les clients d’Orange pourront faire de même sur leurs téléphones mobiles ! « Le pays vit un véritable saut technologique. Il est devenu le cinquième pays au monde pour la rapidité des trafics Internet. Alors qu’il n’y a encore pas si longtemps, peu de Roumains étaient connectés au Net », révèle  Marc Pascal Huot, gérant d’Eastrategies, société de conseil et d’accompagnement des entreprises en Roumanie.
Aujourd’hui, le pays compte plus de 9 millions d’internautes (13 millions estimés en 2015), représentant un taux de pénétration dans les foyers de 43 %, et 23,5 millions environ de cartes SIM sur une population de près de… 20 millions d’habitants. 

Cet article est un contenu premium.
Pour continuer à le lire et accéder à l’intégralité d’alliancy gratuitement, nous vous demandons simplement de vous identifier - sans plus d’engagement!
Je m'identifie