Benoît Tiers, aux commandes du programme #DigitalSNCF

Passé chez Areva, Sanofi et CMA CGM, Benoît Tiers, autodidacte, prend, lundi prochain, le poste de directeur général digital et systèmes d’information du groupe SNCF, en remplacement d’Yves Tyrode.

nomination_sncf_benoit_tiers-article

Benoît Tiers, nouveau directeur général digital et systèmes d’information du groupe SNCF

Le transporteur public crée une nouvelle direction générale, regroupant les responsabilités digitales, télécommunication et systèmes d’information, dont il confie la responsabilité à Benoît Tiers. La mission pour cet autodidacte qui prend ses fonctions lundi prochain : mettre en œuvre de manière opérationnelle le programme #DigitalSNCF. Des attributions qui vont au-delà même de celles d’Yves Tyrode, qui rejoint quant à lui la BCPE ces jours-ci également en tant que membre du comité exécutif et CDO.

Annoncé par Guillaume Pepy, président de la SNCF, le 10 février 2015, le plan « Digital pour tous », dont l’objectif est d’enrichir les expériences des 10 millions de clients (15 millions d’ici à 2020), des 260 000 salariés et d’améliorer la productivité industrielle par les nouvelles technologies numériques du groupe, est doté d’un budget de 600 millions d’euros sur trois ans.

Parmi les principales actions de ce programme que prend en charge Benoît Tiers, on peut rappeler le haut-débit mobile dans les trains ; la politique SNCF en matière d’Open Innovation ; quatre projets industriels déployés sur dix-huit mois et, enfin, la création de centres d’expertises sur tout le territoire…

Benoît Tiers occupait précédemment le poste de directeur de la transformation digitale de CMA CGM. Il a été remplacé au sein du groupe de transport maritime par Hervé Thoumyre, ex-DSI de Carrefour.

Son parcours

Né en 1963, Benoit Tiers démarre sa carrière dans l’informatique technique en 1983.

1991 : Entre chez Euriware (refonte du réseau du site de Cogema-La Hague, le plus grand site industriel infogéré d’Europe).

2003 : Est nommé PDG du groupe Euriware.

Novembre 2005 : Est nommé DSI du groupe Areva (70 000 collaborateurs et 14 milliards d’euros de chiffre d’affaires).

2008 : Prend la présidence de l’EOA France (European Outsourcing Association).

2009 : Entre au conseil d’administration du Cigref, le Club informatique des grandes entreprises françaises.

Fin 2009 : Rejoint Sanofi (100 000 collaborateurs et 28 milliards d’euros de chiffre d’affaires) en tant que CTO/Chief Technology Officer. Quitte ce groupe en décembre 2012, après avoir achevé la transformation du SI qui était sa mission.

2013 : Crée sa société de conseil.

Mars 2014 : Retour dans un grand groupe. Rejoint CMA CGM en tant que directeur de la transformation digitale.


Réagissez à cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *