Emeric d’Arcimoles devient Président de BeAM

Emeric d'Arcimoles, président de BeAM. © BeAM

Emeric d’Arcimoles, président de BeAM. © BeAM

Il avait participé à leur levée de fonds en décembre 2014. Eric d’Arcimoles devient président du constructeur de machines de fabrication additive, BeAM (330 000 euros de chiffre d’affaires en 2014). Il succède à Emmanuel Laubriat, cofondateur de la start-up, qui occupe désormais le poste de vice-président exécutif en charge du business development. Eric d’Arcimoles, qui conseillait déjà la jeune pousse alsacienne depuis sa création, va l’aider à se transformer en industriel de premier plan et accélérer son internationalisation.

Titulaire d’un DEA de thermo-aéro-dynamique, Eric d’Arcimoles a travaillé à différents postes au sein de Snecma (filiale de Safran qui développe des moteurs pour avions, lanceurs spatiaux et satellites) entre 1974 et 1990 avant de rentrer chez une autre filiale du groupe, Hispano-Suiza (spécialiste de la transmission de puissance pour avions commerciaux de plus de 100 places) en tant que directeur de la division équipements aéronautiques. En 2001, il est nommé PDG de Turbomeca, autre filiale de Safran qui fabrique des moteurs d’hélicoptères, puis devient en 2008 directeur général adjoint du groupe en charge du développement international.

Commissaire général du salon du Bourget depuis juillet 2011, président de l’Institut Aéronautique et Spatial pendant six ans, Eric d’Arcimoles compte bien profiter de ces expériences et son réseau pour développer BeAM dans ce secteur. En effet, l’aéronautique s’intéresse de plus en plus à l’impression 3D car elle permet notamment de réparer des pièces de turbines de turboréacteurs, qui sont soumises à de très fortes contraintes.

Dans une tribune publiée sur alliancy.fr, Emmanuel Laubriat revenait sur l’opportunité que représentait l’impression 3D pour les industriels français, qu’ils soient dans l’aéronautique, l’énergie ou encore le médical. Une nouvelle ère qui ne se fera évidemment pas sans les start-up.

>> Découvrez en images 20 start-up qui révolutionnent le monde de l’industrie


Réagissez à cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *