Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Industrie maritime : Open Océan lève 1,6 million d’euros pour plus de big data

Fondée en 2011, la start-up Open Océan est spécialisée dans la « marine data intelligence », autrement dit l’analyse des riches jeux de données qui permettent de modéliser les océans, afin que des acteurs industriels puissent améliorer leurs prises de décision, par exemple dans la construction de nouvelles plateformes pétrolières ou de parcs éoliens maritimes.

Jerome Cuny - open ocean

Jérôme Cuny – CEO et co-fondateur d’Open Océan

Après avoir levé des premiers fonds auprès de quelques business angels, l’entreprise, basée à Brest (R&D) et à Paris (force commerciale) passe à la vitesse supérieure en bouclant un nouveau tour de table d’1,6 million d’euros, réalisé auprès de Seventure Partners, de Cap Décisif Management et du fonds finistérien Force 29 du Crédit Agricole. La BPI a pour sa part abondé via un prêt de soutien à l’amorçage à l’investissement (PAI).

Ces fonds viennent soutenir la sortie en mai dernier de Metocean Analytics, plateforme SaaS destinée tant aux opérateurs industriels qu’aux bureaux d’ingénierie ou experts des technologies maritimes. « La modélisation numérique existe depuis de nombreuses années, mais notre degré de précision actuel a des impacts sans commune mesure en termes de sécurité, de rapidité et d’économies pour les projets menés en mer » explique Jérôme Cuny, l’un des deux océanographes-physiciens qui a fondé l’entreprise. « Depuis 30 ans, les experts cherchent et croisent leurs données, sur les fonds marins, les vents, les marées ou encore la dynamique des flux, « à la main ». Les technologies web nous permettent de faciliter l’accès, la recherche, la collaboration y compris à l’international. Ces analyses pouvaient prendre 3 à 6 mois, par l’intermédiaire d’un bureau d’étude dédié : avec notre plateforme, le délai est réduit à quelques heures. » détaille-t-il.

MetoceanAnalytics - open oceanCette offre de « big data maritime » a déjà séduit des grands acteurs comme Siemens ou Engie. La levée de fonds d’Open Océan devrait lui permettre de renforcer sa dynamique commerciale pour atteindre un chiffre d’affaire d’un million d’euros l’an prochain. Actuellement composée de 7 personnes, la start-up envisage le recrutement d’une dizaine de collaborateurs supplémentaires, autour de profils marketing et commerciaux internationaux, mais également en data-science. Une implantation rapide au Brésil devrait également être réalisée.

 

 

Retrouvez un panorama des enjeux numériques pour les acteurs du milieu maritime dans Alliancy, le mag n°13


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *