A Londres, la gare de Saint-Pancras s’ouvre au big data

La start-up française instore.digital a été choisie par la gare Saint- Pancras de Londres pour collecter et exploiter les données générées par ses visiteurs. Flux, pics de trafics mais aussi achats en boutiques seront analysés via le wifi.

© St Pancras International

© St Pancras International

150 000 visiteurs passent la porte de la gare Saint-Pancras International de Londres chaque jour. Un flot de touristes et de voyageurs d’affaires qui patientent parfois plusieurs heures avant de prendre leur Eurostar. Pour mieux comprendre et anticiper les attentes de ses visiteurs, la gare anglaise a souhaité monter en puissance sur le big data, à l’image de SNCF Gares & Connexions qui a récemment monté un projet avec l’éditeur SAS. Et elle a choisi une start-up française, instore.digital, pour faire de Saint Pancras la « première hypergare du XXIe siècle ».

Fondée en octobre 2015 par Agathe Pavia, Arnaud d’Hoop et Jean-Christophe Ramos, cette jeune pousse édite ID, une plateforme d’analyse de données dédiée au commerce connecté et à son écosystème (centres commerciaux, gares et aéroports). Lancée en janvier 2016, ID récolte les données des visiteurs via le Wifi : déplacements, temps passé dans la gare, emplacements sur le quai…Le wifi, qui est entièrement gratuit partout dans la gare, a été installé en 2014 par Wifi Metropolis. C’est d’ailleurs grâce à cet opérateur, présent aux Etats-Unis et en Angleterre, que la start-up a décroché fin 2015 le contrat avec la gare Saint-Pancras.

Une gare et 50 boutiques

Au fil des rencontres, la gare a fait évoluer ses objectifs. « Au début, Saint-Pancras voulait surtout faire du big data sur les visiteurs. Puis, elle a commencé à s’intéresser aux clients des 50 boutiques de la gare et souhaite désormais interagir en temps réel avec eux », raconte Agathe Pavia, cofondatrice de la jeune entreprise. L’autre spécialité d’instore.digital est sa solution marketing qui centralise toutes les données clients en temps réel via le wifi ou une application. « Si un voyageur passe tous les matins et tous les soirs prendre un café, on pourra lui proposer une offre, explique la jeune femme, mais il faut tout de même qu’il accepte de recevoir des promotions en validant les conditions d’utilisation. » Actuellement, la jeune pousse de dix salariés construit les différents segments de consommateurs pour passer à la phase d’interaction avec les visiteurs avant l’été 2016.

Saint-Pancras souhaite aussi mettre dans la boucle les boutiques de la gare. La plupart ont déjà leur propre wifi mais ont choisi un opérateur bien connu…Wifi Metropolis ! En 2016, instore.digital va donc rencontrer les différentes enseignes aux côtés de Wifi Metropolis pour accéder à leurs zones et leur permettre ainsi de gérer elles-mêmes les messages promotionnels. Autre chantier en perspective : proposer des offres spéciales aux voyageurs d’Eurostar via l’application de la compagnie européenne.


Réagissez à cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *