The Must connecte consommateurs et commerçants de proximité

L'application © The Must

L’application © The Must

C’est en conjuguant le constat que les français souhaitent retourner vers les commerces de proximité et l’objectif de lutter contre le gaspillage que le couple Carole et David Piejos ont créé la start-up The Must et l’application du même nom. Au vu de l’essor attendu du m-commerce en 2016, cette application a pour but de connecter commerçants et consommateurs. « Il est urgent pour les commerces de proximité de prendre conscience du virage opéré par les consommateurs vers les smartphones et tablettes. Il est aujourd’hui indispensable pour ces professionnels d’être présents sur ces supports pour communiquer, fidéliser et attirer de nouveaux clients », explique David Piejos.

The Must permet à chaque vendeur de disposer d’une page où il peut afficher une description succincte de son commerce avec les horaires d’ouvertures, le plan GPS, cinq photos et un lien vers son site web. Plus qu’une simple vitrine, les commerçants peuvent communiquer des messages d’informations ou des offres spéciales afin de vendre plus facilement leur stock, optimiser leur planning afin d’accroitre leur potentiel de chiffre d’affaire et réduire le gaspillage alimentaire. Comme le souligne Carole Piejos, « tout gaspillage représente pour les commerçants une perte de chiffres d’affaires, et pour les consommateurs une perte de pouvoir d’achat. Aujourd’hui, les Français sont à l’affût de bons plans en termes de prix, de nouvelles pratiques mais aussi en termes de consommation et d’usages responsables ». Les clients à proximité, et disposant de l’application, recevront ces offres sous forme de notifications.

Boris Diaw, la star de la NBA et capitaine de l’équipe de France de Basket qui a ouvert un spa à Bordeaux et Franck Labasse, ancien chef pâtissier du célèbre Alain Ducasse qui tient sa pâtisserie à Pessac, près de la capitale girondine sont déjà tous deux partenaires de The Must. En outre, l’entreprise bordelaise lance une grande vague de recrutement puisqu’elle recherche une centaine de collaborateurs, qui seront chargés de promouvoir l’application auprès des commerçants de la région.


Réagissez à cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *