Eco-mobilité : MOPeasy lève 3,4 millions d’euros

Les fondateurs de MOPEasy. © MOPEasy

Les fondateurs de MOPeasy. © MOPeasy

Fondée en 2010 par Bruno Flinois, Didier Saint-Gaudin et Bernard Savonet, MOPeasy est une entreprise spécialisée dans l’éco-mobilité partagée. Elle édite MOVEasy, une plateforme logicielle qui combine autopartage, covoiturage et réservation de charges de véhicules électriques. Elle propose trois offres : une B2B pour les employés des entreprises, une B2B2C pour les habitants de logements sociaux et une B2C pour les usagers d’une collectivité. Pour cette dernière offre, une partie des véhicules appartient à MOPeasy.

Cette plateforme permet le partage de tous types de véhicules, majoritairement des voitures et vélos électriques. « Dès le départ, nous nous sommes engagés dans une démarche de développement durable, économique et social. Nous aidons les entreprises et collectivités à atteindre des exigences écologiques attendues ou nécessaires. C’est pourquoi nous nous sommes spécialisés dans le véhicule électrique », explique Bruno Flinois, président de MOPeasy. La société compte déjà de grandes entreprises parmi ses clients : Alstom, EDF, Nexans, Bouygues HLM  ou encore Marne-la-Vallée (100 stations ont déjà été installées pour les 300 000 habitants).

« Le complément d’Autolib’ »

Après une première levée de fonds en 2013 de 500 000 euros, la jeune entreprise annonce un nouveau tour de table de 3,4 millions d’euros auprès de ses investisseurs historiques, les deux clubs de business angels, Investissor et Badge, ainsi que le FRCI (Fonds Régional de Co-investissement de la Région Ile-de-France), auquel s’ajoute un nouveau venu, la Caisse des Dépôts et Consignations. Cette opération va permettre à la société de développer sa solution et d’acheter de nouveaux véhicules. « Nous avons signé de nouveaux contrats pour l’année 2016 et devons placer 107 véhicules et 70 vélos à assistance électrique », précise Bruno Flinois. La mise à jour de la plateforme sera disponible prochainement et sera accompagnée d’une application mobile (iOS et Androïd). « La nouvelle version va permettre de combiner des trajets d’autopartage et de covoiturage. Nous le testons depuis deux ans dans les Ardennes avec la centrale EDF », raconte le président de MOPeasy.

Cette levée de fonds va également permettre à la société, qui se considère comme le « complément d’Autolib’ », d’étoffer son équipe de 15 salariés. Tout d’abord, elle compte embaucher les trois étudiants actuellement en stage dans l’entreprise : un élève d’HEC et deux de l’Ecole nationale des ponts et chaussées. Elle cherche aussi à recruter un directeur d’exploitation. Ensuite, elle prévoit de doubler ses effectifs d’ici la fin de l’année prochaine.

MOPeasy, qui ne communique pas sur son chiffre d’affaires, a pour objectif de multiplier par deux ses revenus tous les ans pour les trois prochaines années.


Réagissez à cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *