Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

SaaS – 500 000 euros pour aider les entreprises à recruter

Easyrecrue, start-up parisienne spécialisée dans l’édition de solutions SaaS à destination des professionnels du recrutement, vient de boucler une levée de fonds de 500 000 euros auprès d’investisseurs privés. Cette augmentation de capital intervient cinq mois après la création de la start-up et a pour objectif de consolider ses acquis.

Easyrecrue, start-up parisienne spécialisée dans l’édition de solutions SaaS à destination des professionnels du recrutement, vient de boucler une levée de fonds de 500 000 euros auprès d’investisseurs privés

Mickaël Cabrol, Fondateur d’Easyrecrue

« Nous avons connu un déploiement commercial extrêmement rapide et aujourd’hui nous sommes leader sur le marché français mais de grosses sociétés américaines ou anglaises vont bientôt arriver; nous souhaitons donc consolider notre leadership », commente Mickaël Cabrol, le fondateur de la société.

Le secteur des solutions de recrutement digital est en effet en plein développement, comme en témoigne la levée de fonds de 25 millions bouclée par l’éditeur américain HireVue en octobre 2013.

Easyrecrue entend donc renforcer ses équipes, notamment commerciales, et prévoit de passer de 10 à 16 collaborateurs d’ici peu. La jeune pousse s’appuie sur un réseau de 26 clients, dont des grands groupes comme Total, Groupama ou Auchan.
En pratique, la start-up propose aux recruteurs une plateforme permettant de réaliser des entretiens vidéo différés afin d’optimiser la phase de pré-sélection des candidats postulant à une annonce. 
Ces enregistrements sont ensuite centralisés sur l’interface du recruteur qui peut les étudier avec son équipe. La société ambitionne d’atteindre d’ici 5 ans un chiffre d’affaires de 15 millions et, dans le même temps, d’étendre son leadership en Europe. 


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *