Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

E-loue lève 2 millions pour la consommation collaborative

Levée de fonds E-loue

Alexandre Woog et Benoit Wojciechowski, les fondateurs de la start-up

Lutter contre la surconsommation et le gâchis tout en créant du lien social ; ce sont les objectifs ambitieux de la société E-loue qui propose un site de location entre particuliers de tous types de biens (voiture, bricolage, jardinage, appareil photo, logement, etc.). Un positionnement qui a séduit les investisseurs puisque la start-up annonce une levée de fonds de 2 millions d’euros. L’opération a été effectuée auprès de personnalités comme Patrick Hoffstetter (CEO Renault Digital) ou Philippe Marchessaux (CEO BNP Paribas Investment Partners).

La start-up, fondée en 2009 à Paris via l’incubateur HEC, n’en est pas à son coup d’essai. Un an après son lancement, elle levait 500 000 euros afin de créer sa plateforme d’e-location. Cette nouvelle augmentation de capital devrait permettre à la jeune pousse d’accélérer son développement en France et en Europe. Pour cela, elle compte notamment étoffer son équipe qui devrait passer de 12 à 22 salariés.

 « Avec la crise économique, les mentalités ont évolué ; les français ont pris conscience que l’usage peut remplacer la possession des biens, ce qui est symptomatique de l’immense potentiel de l’économie du partage », analyse Alexandre Woog, CEO de la société. Pour l’heure, E-loue revendique 45 000 membres inscrits et « 150 000 vues » par mois.

 


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *