Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Data – Pod Programming lève 600 000 euros et vise les US

Data - Pod Programming lève  600 000 euros et vise les US

Dominique Péré, co-fondateur de Pod Programming.

Pod Programming, start-up spécialisée dans l’intégration de données, boucle un premier tour de table de 600 000 euros auprès du fonds d’investissement Go Capital Amorçage. La Région Bretagne, le Crédit Mutuel Arkea, les Caisses Régionales du Crédit Agricole, le Fonds National d’Amorçage (FNA) et le Fonds Européen d’Investissement (FEI) se joignent à lui.

La jeune pousse a été créée en 2010 par Antoine Krier et Dominique Péré, deux anciens associés d’Ubiflow, une société  proposant des solutions pour maximiser l’audience des annonces de ses clients. Ensemble, ils ont développé à Betton (Ille-et-Vilaine) une solution, Podbox, avant d’être rejoints par 6 autres salariés. Leur produit permet aux utilisateurs de connecter et synchroniser leurs données (CRM, solutions e-commerce, outils marketing, cloud …) dispersées entre leurs différentes applications professionnelles. L’objectif est de relier ces applications entre elles afin d’obtenir une meilleure communication. Ce qui offre, au final, un gain de temps, des données mises à jour et une productivité optimale.

Cette levée de fonds a notamment permis à Pod Programming d’ouvrir un poste en R&D et la start-up ne compte pas s’arrêter là. « Nous ouvrirons prochainement des opportunités de carrières en marketing digital, vente et support client », ajoute Dominique Péré. La jeune pousse espère ainsi poursuivre le développement de sa solution . Fin 2014, la start-up a la ferme intention de conquérir les US en y créant « une filiale  afin d’accompagner notre croissance et recruter sur place » , explicite Dominique Péré. La jeune pousse espère bien réaliser une seconde levée de fonds mais cette fois-ci, dans la Silicon Valley. 


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *