Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Retail : Mobeye lève 1,2 million d’euros pour sortir des magasins

Appli Mobeye (Article)En juillet 2013, quatre amis d’ESCP Europe et Polytechnique créent Mobeye, une application qui permet à ses utilisateurs de gagner de l’argent en faisant des courses. Pour se faire, il suffit de se rendre dans le magasin le plus proche de chez soi, prendre quelques photos avec son smartphone et répondre à un questionnaire. L’utilisateur peut gagner entre 3 et 15 euros par mission et entre 80 et 200 euros par mois d’après la start-up. Les marques aussi peuvent espérer réaliser des économies avec ce système puisque Mobeye leur permet de vérifier rapidement l’implantation de leurs produits en magasin ou la mise en place de publicité sans se déplacer.

La start-up vient d’annoncer une levée de fonds d’1,2 million d’euros auprès du fonds d’investissement Aurinvest Capital et de plusieurs business angels. Ce tour de table permettra à la jeune pousse de développer les services proposés aux marques grand public « Nous souhaitons aller plus loin dans la collecte d’informations, plus seulement dans les magasins mais partout comme dans les rues, sur les panneaux publicitaires ou les chantiers », précise Augustin Rudigoz, président et cofondateur de Mobeye. Les fonds permettront aussi à la jeune pousse de s’ouvrir à l’étranger puisque tous ses clients ont une empreinte internationale. Enfin, elle ambitionne de construire un réseau de relevés participatifs collaboratifs européen.

Incubée chez Telecom Paristech, Mobeye compte aujourd’hui 50 clients comme Procter&Gamble, Adidas ou encore Fleury Michon. En 2014, plus de 200 000 euros ont été versé à sa communauté. La start-up ne communique pas sur son chiffre d’affaires. Elle prévoit d’ouvrir six postes en commerce, études et développement pour compléter l’équipe de 10 salariés.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *