Start-up : opération séduction pour François Hollande

Le 2 mars 2016, François Hollande a reçu 23 start-up étrangères à l'Elysée. © Charlie Perreau

Le 2 mars 2016, François Hollande a reçu 23 start-up étrangères à l’Elysée. © Charlie Perreau

Le président de la République, François Hollande, a reçu mercredi 2 mars au Palais de l’Elysée les lauréats de la première saison du French Tech Ticket, un programme lancé par l’Etat et la Mairie de Paris qui vise à attirer en France les startupers étrangers porteurs d’un projet innovant. Sur les 722 start-up, seuls 23 ont été sélectionnées pour profiter du programme. Un nombre encourageant mais encore insuffisant pour confirmer la stature internationale que souhaiterait la French Tech. Devant les 50 lauréats et de nombreux acteurs de l’écosystème numérique, François Hollande a fait quelques annonces pour faciliter la création de start-up françaises et étrangères et pour attirer les talents internationaux dans l’hexagone.

Deuxième saison du French Tech Ticket en 2017

L’appel à candidatures de la deuxième saison du French Tech Ticket sera lancé en avril 2016 pour accueillir les startuper en janvier 2017. Le programme sélectionnera cette fois-ci 200 créateurs et sera étendu aux treize métropoles labélisées French Tech.

Des « passeports talents »

Dès novembre 2016, la France délivrera les premiers « passeports talents » pour les entrepreneurs étrangers qui souhaitent créer ou développer leur business à Paris ou en régions. Celui-ci sera valable quatre ans, « le temps de la durée pour l’innovation, le développement et la création », a souligné le président de la République.

Des financements pour les start-up

François Hollande a annoncé le lancement du troisième programme d’Investissement d’Avenir (PIA) pour financer des bourses French Tech, les talents étrangers et ceux issus des quartiers populaires. Il a également mentionné la création d’un fonds national d’amorçage doté de 500 millions d’euros.

Faire (re)venir les talents

« Il ne s’agit pas simplement de lancer des appels patriotiques, ça n’a aucun sens, mais de dire venez ou revenez quand vous le déciderez pour mettre votre talent dans une start-up ou une entreprise », a lancé François Hollande, promettant aux entrepreneurs des procédures fiscales qui facilitent leur venue. Le gouvernement souhaite également accueillir les cadres dirigeants étrangers grâce à un visa spécifique et des dispositions fiscales.

L’innovation dans les quartiers populaires

Le président de la République s’est adressé aussi aux jeunes français, en particulier ceux des quartiers les moins favorisés. « C’est souvent dans les quartiers populaires qu’il y a le plus de créativité, qu’il y a le plus de développement d’entreprise mais aussi le plus de défaillances », a-t-il souligné.

Le French Tech Ticket, c’est quoi ?

  • Une procédure accélérée pour obtenir un titre de séjour
  • Une dotation de 25 000 euros pour un an et pour chaque membre de le l’équipe
  • Un hébergement gratuit dans une structure d’accompagnement partenaire
  • Un programme d’animation
  • Un « Help Desk » pour assister les entrepreneurs dans leurs démarches administratives
  • Une aide à l’installation personnelle via le Paris Landing Pack

Réagissez à cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *