Green Creative lève 2 millions d’euros pour le tri collectif en entreprise

Les fondateurs de Green Creative avec le prototype de R3D3, la poubelle connectée. © Green Creative

Les fondateurs de Green Creative avec le prototype de R3D3, la poubelle connectée. © Green Creative

Faire le tri sélectif sur son lieu de travail. C’est avec cette idée que Green Creative a su convaincre ses premiers investisseurs en 2014 avec une levée de fonds de 600 000 euros. Elle vient d’annoncer un deuxième tour de table de 2 millions d’euros auprès d’Alter Equity3P en deux tranches : une première de 500 000 euros aujourd’hui puis 1,5 million d’euros complémentaires dès la livraison des commandes du premier semestre. Cette opération va permettre à la jeune pousse d’accélérer sa phase de fabrication, de financer sa R&D et de recruter une dizaine de personnes en 2016. Pour le moment, elle recherche un technico-commercial, deux monteurs et un technicien de maintenance.

Fondée en 2010 par deux ingénieurs, cette start-up a développé deux solutions innovantes de tri aux entreprises. La première, le Flexidry, est une unité de déconditionnement par laminage – contrairement à ses concurrents qui broient et déchirent – de déchets organiques issus de l’industrie agroalimentaire, des supermarchés et de la restauration rapide. La deuxième, la R3D3, est une poubelle intelligente qui compacte et trie automatiquement les bouteilles, cannettes et gobelets. Celle-ci avertit aussi les sociétés de nettoyage des niveaux de remplissage pour optimiser la fréquence des collectes.

La jeune pousse de onze salariés compte déjà des clients de renom dont Onet, Veolia ou encore la RATP. La société dispose d’un carnet de commandes signées de plus d’un million d’euros en France et à l’international.


Réagissez à cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *