Green IT : les nantais de Greenspector lèvent 300 000 euros

L'équipe dirigeante © Greenspector

De gauche à droite : Thierry Leboucq, Olivier Philippot et Thomas Corvaisier © Greenspector

Créée en 2010, Greenspector (anciennement Kaliterre) développe une solution d’éco-conception de logiciels. Destinée aux développeurs, elle réduit le gaspillage énergétique dès le codage des logiciels grâce à un audit statique, qui détecte les mauvaises pratiques, et une sonde de mesure dynamique qui estime la consommation d’énergie en temps réel. « L’internet consommera autant d’électricité en 2030 que toute l’humanité en 2008 », résume Thierry Leboucq, président et fondateur de la start-up nantaise.

Après avoir financé sa R&D sur fonds propre pendant cinq ans, Greenspector vient de boucler son premier tour de table à hauteur de 300 000 euros, auprès du fonds d’investissement breton Nestadio Capital. Déjà testé par Orange, la SNCF ou La Poste, la solution est entrée en phase de commercialisation fin 2015. Avec cette première levée de fonds, l’équipe de Greenspector souhaite atteindre le million d’euros de chiffre d’affaires d’ici deux ans (210 000 euros en 2015) et compte renforcer ses équipes en recrutant sept nouveaux talents.


Réagissez à cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *