Digitalisation de la banque et des assurances : que reste-t-il à mener en 2018 ?

Alliancy a accueilli dans ses locaux les représentants des secteurs de la banque et de l’assurance afin de différencier les sujets sur lesquels ils identifient de vraies opportunités de transformation, de ceux qui resteront à leurs yeux des effets de manche marketing.

Ce comité éditorial de début d’année a permis de confronter des visions différentes autour des « questions irrésolues » de la transformation des banques et des assurances. Dans le cadre du programme Le Numérique en Pratique, trois partenaires ont également pu challenger leurs convictions vis-à-vis du marché. Par la voix de Laurent Heslaut, directeur des stratégies de sécurité, l’éditeur Symantec s’est notamment interrogé sur les prochains défis en matière de sécurité de secteurs souvent réputés comme étant « matures » en la matière. La double transformation technologique et d’usage change en effet le rapport actuel entre sécurité et innovation chez les banques et les assurances. Pour sa part, Etienne Fauveau, Head of Banking & Insurance BPO pour Canon Business Services, a questionné les invités sur la cohérence de leurs nouveaux projets innovants vis-à-vis de ce qui avait pu être déjà mené en termes de dématérialisation – vu comme un socle inévitable pour la transformation de ces métiers. Enfin, Sébastien Mattioli en charge du secteur de l’assurance pour Quadient a posé la question du rapport à l’innovation – notamment en termes de choix technologiques et de méthodologies – du secteur, alors que celui-ci est bousculé fortement par les Fintechs et les Assurtechs.

Retrouvez ci-dessous les questions clés que se posent nos invités pour 2018 :


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *