Lionel Ploquin, l’administrateur des données à Bercy

Répertorier, classer, puis ouvrir les millions de données dont dispose la Direction générale des finances publiques (DGFiP). Telle sera la mission de Lionel Ploquin… Un vaste chantier, sachant que cette administration gère les impôts, mais aussi la fiscalité des collectivités, le cadastre ou le patrimoine foncier de l’Etat.

Lionel Ploquin

Lionel Ploquin, administrateur des données de la direction générale des Finances publiques. © D.R

Depuis août 2016, la Direction générale des finances publiques (DGFiP) s’est dotée d’un chief data officer (CDO), en la personne de Lionel Ploquin. Depuis la création de la DGFiP en 2008, cet énarque a occupé plusieurs postes dédiés à la maîtrise d’ouvrage des systèmes d’information (SI). Il connaît donc bien les rouages du SI de cette administration. Une compétence particulièrement utile en tant qu’« administrateur des données ». Une de ses premières missions sera, en effet, de stimuler et d’accompagner l’ouverture des données de cette administration. Cette ouverture devrait s’accélérer considérablement en son sein, comme dans un grand nombre d’autres entités publiques. Rappelons que la Loi numérique, promulguée le 7 octobre dernier, prévoit une ouverture accrue des données publiques.

Cet article est réservé à nos abonnés, Connectez-vous !

Vous n’êtes pas encore abonné ? Intégrez la communauté Alliancy
Et accédez à l’intégralité des articles de la rédaction, et bien plus encore…Je découvre