Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Voyages-SNCF.com : le big data pour proposer de meilleures offres

Voyages-SNCF.com déploie depuis un mois un algorithme destiné à proposer un trajet alternatif bon marché parmi les itinéraires les plus pertinents. Une initiative renforçant sa maîtrise du big data.

Gilles de RICHEMOND, General Manager - Voyages SNCF Technologies

Pour Gilles de Richemond, directeur de VSC Technologies, la technologie est un levier de business.

Lorsqu’un voyageur fait une recherche sur le site Voyages-SNCF.com (VSC), une ligne supplémentaire s’affiche désormais dans ses résultats : un itinéraire un peu plus long avec correspondance mais au prix le plus bas. VSC Technologie, en charge de l’informatique au sein de Voyages-SNCF.com, a ajouté depuis un mois dans le moteur d’itinéraires du site un algorithme faisant des bas tarifs le premier critère de sélection.

« La préoccupation du client est le prix, cette nouvelle fonctionnalité répond aux usages et nous permet de nous démarquer des concurrents à partir de prix de base identiques à chaque site marchand », souligne Gilles de Richemond, directeur de VSC Technologie. Une liaison Lille-Marseille sera ainsi proposée avec une correspondance de deux heures à Marne-la-Vallée pour passer d’un TGV à un Ouigo, permettant au voyageur d’économiser une vingtaine d’euros. Cette offre qui ne s’applique pour l’instant qu’à une dizaine de destinations prisées en période estivale sera progressivement étendue à d’autres villes.

150 millions de recherches par mois

L’algorithme apprenant et prédictif est développé depuis 18 mois par l’équipe NoSQL de VSC Technologie, qui a surnommé l’asset Sumo. « Il analyse toutes les requêtes des internautes mais dispose de paramètres pour ne pas afficher un trajet aberrant avec de longues heures d’attente de correspondance, précise Gilles de Richemond. L’avantage du big data, c’est qu’il nous permet de répondre aux demandes en temps réel. » Après une expérimentation d’un an, l’algorithme s’est révélé être un succès auprès des internautes.

La SNCF entend utiliser le big data pour renforcer la personnalisation de ses services. « On ne va pas proposer un Ouibus à une personne qui ne choisit que des allers-retours professionnels », note Gilles de Richemond, qui se félicite que les techniciens aient su apporter une solution concrète au business. « Pour VSC, l’IT devient le cœur de métier et le big data nous donne un élément différenciateur », ajoute-t-il. Le site comptabilise chaque mois 14 millions de visiteurs uniques et 150 millions de recherches parmi notamment les 800 trains circulant quotidiennement. La filiale de la SNCF mise sur cette offre pour remettre en avant des offres intercités moins visibles et proposer des possibilités supplémentaires quand un TGV affiche complet.

À lire également : M-L. Cassé (Voyages-sncf.com) : « Le big data est un projet d’entreprise porteur »


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *