Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

OVH met la main sur vCloud Air

L’hébergeur OVH renforce son offre dans le cloud privé avec l’acquisition de vCloud Air, développé par la société VMware.

C’est une solution de cloud hybride sécurisée, basée sur un principe de Software-defined datacenter qu’OVH va proposer à ses clients avec le rachat de vCloud Air de l’entreprise VMware, spécialiste de la visualisation et ses infrastructures cloud. Le marché, dont le montant n’a pas été dévoilé, comprend l’acquisition des installations et des équipes, qui opèrent aux Etats-Unis et en Europe à partir de l’Allemagne et de la Grande-Bretagne.

Laurent Allard s’est félicité de cette acquisition « qui a du sens » pour répondre aux différents besoins des clients.

OVH tient à élargir son offre de solutions, du club privé au club public. « Le cloud privé s’accroît rapidement dans les entreprises. 80% du legacy des compagnies IT sont aujourd’hui dans des datacenters. Nous voulons accompagner leur migration », affirme Laurent Allard, président du conseil d’administration d’OVH.

Cette acquisition va également permettre à la société française d’accélérer son déploiement aux Etats-Unis, prévu dans les semaines à venir avec l’ouverture de datacenters. « Nous garderons séparer nos activités aux Etats-Unis et en Europe pour ne pas exposer nos clients européens au Patriot Act », précise le président du conseil d’administration d’OVH.

Les deux partenaires ont précisé que ce transfert ne changerait rien pour leurs clients respectifs et que la transition s’effectuerait sans interruption. « Depuis 2010, nous vivons un partenariat pérenne et fructueux avec OVH. Cette acquisition sera bénéfique à nos clients et nos partenaires, qui profiteront de la présence mondiale d’OVH, d’un service client personnalisé, tout en conservant la technologie SDDC de VMware à laquelle ils sont habitués », détaille Pat Gelsinger, CEO de VMware, qui va désormais se recentrer sur la fourniture de logiciels. Ce rachat s’inscrit dans la stratégie de développement d’OVH, qui avait annoncé l’an dernier un plan d’1,5 milliard de dollars sur quatre ans consacré à son expansion à l’international.

A lire aussi  :

Laurent Allard (OVH Group) : « Pourquoi pas devenir aussi grand qu’Amazon »


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *