Les relations avec les fournisseurs épinglées par le Cigref

Pratiques archaïques, durcissement de la relation client et manque de transparence, incapacité à accompagner l’innovation, assèchement de l’écosystème… C’est avec des termes durs que le Cigref –réseau de grandes entreprises et administrations publiques françaises – a choisi de s’exprimer sur la relation des entreprises avec les fournisseurs. Ses groupes de travail ont réalisé un guide répertoriant les récriminations à l’attention de six fournisseurs pour leur faire prendre conscience de la fin du modèle existant, bouleversé par le cloud, et leur demander une évolution. Philippe Rouaud, président du Club Relations fournisseurs, a justifié cette démarche par un sentiment de déséquilibre, observé auprès des membres, face à des acteurs qui détiennent une part importante de leur système d’information. Le Cigref, qui a estimé important de se mobiliser sur le sujet pour améliorer des relations perçues comme tendues, compte désormais porter ses observations au niveau européen pour en assurer l’écho. Extrait des avis du Cigref, disponibles en ligne à partir du jeudi 28 juin.

Lire aussi : Emmanuel Gaudin (EuroCIO) «Les grands prestataires adoptent de très mauvaises postures»


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *