Cloudera et Hortonworks annoncent leur fusion pour créer un environnement cloud pour les données d’entreprise de l’industrie

Cloudera, Inc., fournisseur d’une plateforme de Machine Learning et d’Analytics optimisée pour le Cloud, et Hortonworks, Inc., ont annoncé conjointement début janvier un accord définitif de fusion « entre égaux » par échange d’actions.

Selon les termes de l’accord, les actionnaires de Cloudera détiendront environ 60 % du capital de la nouvelle société, contre environ 40 % pour les actionnaires d’Hortonworks.

Selon les termes de l’accord, les actionnaires de Cloudera détiendront environ 60 % du capital de la nouvelle société, contre environ 40 % pour les actionnaires d’Hortonworks.

La transaction, qui a été approuvée à l’unanimité par les conseils d’administration des deux sociétés, donnera naissance à un fournisseur de plateformes de données couvrant les environnements multiclouds, les déploiements sur site et l’informatique en périphérie (edge computing). Cette nouvelle entité combinera l’ergonomie et l’élasticité du cloud public, depuis le data center jusqu’à la périphérie et à toutes les étapes intermédiaires, au bénéfice des entreprises, des industries et de la communauté open source.

Pour Tom Reilly, CEO de Cloudera : « Nos activités sont parfaitement complémentaires et hautement stratégiques. En associant les investissements consacrés par Hortonworks à la gestion des données de bout en bout à ceux effectués par Cloudera en faveur des entrepôts de données et du Machine Learning, nous fournirons le premier cloud de données d’entreprise complet, de la périphérie à l’intelligence artificielle. Ce rapprochement permettra à nos deux entreprises de s’engager davantage pour le succès de nos clients et de les aider à réaliser leur transformation numérique. »

appel à témoignage cloud« Cette fusion décisive générera de la valeur pour nos actionnaires respectifs et permettra à nos clients, nos partenaires, nos collaborateurs et l’ensemble de la communauté open source d’accéder à des offres enrichies, à plus grande échelle et de bénéficier de la compétitivité accrue qu’apporte un tel rapprochement » ajoute Rob Bearden, CEO de Hortonworks. « Ensemble, nous sommes idéalement positionnés pour poursuivre notre développement et préserver notre compétitivité sur les marchés du streaming, de l’Internet des objets, de la gestion des données, du data warehousing, du Machine Learning et de l’intelligence artificielle, ainsi que du cloud hybride. Mieux encore, nous disposerons des atouts nécessaires pour proposer un ensemble d’offres élargi, qui aidera nos clients à capitaliser sur la valeur de leurs données. »

Selon les termes de l’accord, les actionnaires de Cloudera détiendront environ 60 % du capital de la nouvelle société, contre environ 40 % pour les actionnaires d’Hortonworks. Ces derniers recevront 1,305 action ordinaire de Cloudera pour chaque action d’Hortonworks détenue, selon le ratio d’échange moyen sur 10 jours des titres des deux sociétés jusqu’au 1er octobre 2018. La valeur en actions entièrement diluée des deux sociétés s’élève à 5,2 milliards de dollars, selon les cours enregistrés à la clôture des marchés du 2 octobre 2018.

Une fois la transaction finalisée, Tom Reilly, actuel CEO (Chief Executive Officer) de Cloudera, deviendra CEO de la nouvelle entité ; Scott Davidson, actuel COO (Chief Operating Officer) de Hortonworks, occupera le poste de COO ; Arun C. Murthy, Chief Product Officer de Hortonworks, conservera son titre et ses fonctions, de même que Jim Frankola, directeur financier (CFO) de Cloudera. Rob Bearden, CEO de Hortonworks, siègera au conseil d’administration. Marty Cole, actuellement membre du conseil d’administration de Cloudera, sera nommé au poste de président du conseil d’administration.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *