Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

L’adtech Invibes innove pour se différencier

Face aux deux géants américains que sont Google et Facebook, ce spécialiste de la publicité digitale intégrée dans les contenus éditoriaux lance une nouvelle expérience publicitaire en ligne et part à l’international pour booster sa croissance.

Kiabi illustration

Format publicitaire Kiabi pour mobile

Avec Kiabi, Invibes Advertising lançait courant janvier son tout nouveau « format » publicitaire pour mobile, via Havas Media. L’idée : personnaliser les messages des annonceurs en fonction de la localisation de l’internaute. Ainsi, si on clique sur la publicité de cette enseigne du Groupe Mulliez, on localise directement le magasin le plus proche… Une façon de donner de la visibilité pour une marque à son réseau de points de vente.

Conçue sur une technologie de géolocalisation et connecté à l’API de Google Maps TM, « Invibes Locator » s’ajoute à la quinzaine « d’expériences » de son catalogue In-feed (c’est-à-dire intégrées dans les contenus média) que la start-up parisienne propose aux annonceurs et grandes marques. « Face aux deux géants que sont Google et Facebook qui récupèrent les deux-tiers du marché, il faut sans cesse innover ! », insiste Nicolas Pollet*, cofondateur nordiste de l’entreprise en 2011 (à l’époque VideoStep), avec Kris Vlaemynck.

Quand ils changent de nom en 2015, c’était d’ailleurs pour offrir le même modèle publicitaire que les réseaux sociaux type Facebook aux sites médias. Le pari est gagné. Aujourd’hui, la société de 25 personnes diffuse sur un réseau fermé d’une soixantaine d’acteurs du secteur tels que Lagardère, Le Monde, Prisma, Team Media, CCM Figaro et toute la PQR… Invibes annonce un chiffre d’affaires pour 2016 de 2,69 millions d’euros, en hausse de 54 %. Ses clients sont de grandes marques de l’automobile ou de la distribution comme Carrefour, Danone, Groupe Mulliez, PSA, SBB, SNCF, L’Oréal ou Volkswagen…

Nicolas Pollet

Nicolas Pollet, fondateur d’Invibes Advertising

« Avec Invibes, l’internaute choisit de cliquer ou non sur la publicité  pour consulter le message de l’annonceur » Nicolas Pollet, fondateur d’Invibes Advertising

Pour autant, les chiffres restent encore très petits, d’où l’idée des deux dirigeants d’axer leur développement cette année sur l’international. Prochainement, un accord pourrait être annoncé en Espagne, « mais rien n’est encore signé ! », ajoute prudent Nicolas Pollet, qui cite aussi la Suisse. Deux pays qu’il cible pour des raisons opportunistes : « Nous y avons des partenaires locaux. »

Après avoir levé deux fois des fonds (environ 2 millions d’euros) depuis sa création, l’entreprise, cotée au marché libre depuis juillet dernier, vient de renforcer sa situation de trésorerie par la mise en place d’une ligne de financement bancaire de 500 000 euros.

Face aux deux géants, reste toutefois le petit « plus » d’Invibes : « Les annonceurs restent intéressés par des alternatives, surtout si elles permettent d’obtenir des résultats équivalents voire supérieurs, et qu’elles réduisent leur dépendance à ces deux géants », conclut-il.

* Auparavant, en 2000, Nicolas Pollet avait créé Wistiti.fr, premier site français de partage d’albums photos en ligne, revendu en 2004 au belge Spector, leader européen du développement photo à distance. De son côté, Kris Vlaemynck a été le fondateur de Besthotels.com.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *