Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Cristina Diaz (Louis Vuitton) : « La planification connectée nous permet d’être plus réactif »

Cristina Diaz (2e à droite) est revenue sur l'utilisation de solution de planification connectée à Louis Vuitton. ©Alliancy

Cristina Diaz (2e à droite) est revenue sur l’utilisation de solution de planification connectée à Louis Vuitton. ©Alliancy

La société Anaplan a organisé une matinée d’échanges mardi 30 mai dans le cadre de sa « Hub comes to you ». Les invités ont chacun fait  un retour d’expérience sur la solution de planification et de modélisation d’Anaplan. Tous ont approuvé la nécessité de décloisonner les services pour travailler de manière plus agile. Dans le cadre de cet événement, la chef de projet supply chain de Louis Vuitton, Cristina Diaz, nous a expliqué en quoi la planification connectée lui a permis de s’adapter aux besoins du marché.

Quel est votre challenge le plus important aujourd’hui sur le marché du luxe ?

Cristina Diaz. Le grand changement est le digital. Les clients du luxe changent leur comportement de consommation et utilisent davantage le web. C’est quelque chose de nouveau. Nous nous sommes donc lancés dans un gros chantier de transformation digitale autour du site internet. Avec la vente par de nouveau canaux, la relation client change. Nous axons désormais notre stratégie sur l’expérience client.

Pourquoi avoir choisi d’intégrer la planification connectée à la supply chain ?

Cristina Diaz. Si la créativité est laissée aux mains des designers, la supply chain et la finance restent très planifiées. La solution d’Anaplan permet d’intégrer une méthodologie agile. Nous la testons depuis septembre 2016 sur un petit périmètre de la distribution et finalement nous visons un déploiement dans le mois à venir à la totalité des produits. La solution nous permet de faire communiquer les applications entre elles, d’offrir au comex une vue globale de l’entreprise et d’être plus efficace. Cela a beaucoup changé notre manière de travailler, nous avons gagné en flexibilité et nous sommes passés d’une organisation en silos, avec une chaîne d’interlocuteurs, à un mode plus autonome.

Quel changement le plus significatif la planification connectée a-t-elle induit ?

Cristina Diaz. Elle permet d’être plus réactif pour répondre à la demande. Nous avons une distribution complexe : nous produisons de manière centralisée en Europe et nous livrons au niveau mondial dans 450 magasins. Il faut envoyer le bon produit au bon endroit. Il y a parfois des imprévus. Par exemple, nous pouvons réaliser un produit pour Asie. Si une blogueuse américaine en fait la publicité, nous devons revoir immédiatement les prévisions et réorienter la distribution d’une zone à l’autre. D’où la nécessité d’être réactif. Sans oublier que le marché évolue dans des cycles très courts.

 


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *