Cet article fait partie du dossier

Dossier - Retail : le magasin du futur sera connecté et humain
Découvrez le dossier

Les articles du dossier

Jonathan Trépo (Zalando France) : « Notre avantage concurrentiel se fera sur l’innovation technologique »

Directeur général de Zalando France depuis six mois, Jonathan Trépo mène une mission depuis l’Allemagne : faire de ce site de prêt-à-porter, leader en Europe, la première destination de shopping en France. Explications.

Jonathan Trépo, nouveau directeur général de Zalando France

Jonathan Trépo, nouveau directeur général de Zalando France. D.R

Alliancy. Zalando est leader sur le marché du prêt-à-porter en Europe, où vous êtes présents dans quinze pays. Comment voyez-vous la France ?

Jonathan Trépo. En France, nous n’avons pas de concurrent direct à part entière. C’est-à-dire sur notre créneau qu’est la mode du moment, des saisons en cours… Zalando propose une mode non dégriffée, sachant que notre cœur de métier est de vendre des marques que les clients connaissent et apprécient, à l’inverse d’autres acteurs qui préfèrent vendre leurs marques propres.

Pour Zalando, la France est un marché en très forte hausse, mais c’est surtout une de nos plus grosses perspectives de croissance dans les dix prochaines années. Il faut savoir que le marché des chaussures et du prêt-à-porter en ligne en Europe de l’Ouest s’élève environ à 40 milliards d’euros [source Euromonitor, NDLR] et la France n’est qu’au troisième rang…

Et en termes de clientèle ?

Jonathan Trépo. Il y a de vraies différences entre les profils sociodémographiques. On se rend compte par exemple que sur certains marchés on avance extrêmement fort sur une clientèle plus jeune, comme en Suisse ou en Italie… Ce qui a impact direct sur les ventes générées via notre app. A l’inverse, les Français achètent moins en ligne [taux de pénétration de 17 %, NDLR] que dans les autres pays, comme l’Allemagne (20 %) ou le Royaume-Uni (24 %), y compris sur mobile…

Du coup, quelles sont les spécificités du marché français ?

Cet article est réservé à nos abonnés, Connectez-vous !

Vous n’êtes pas encore abonné ? Intégrez la communauté Alliancy
Et accédez à l’intégralité des articles de la rédaction, et bien plus encore…Je découvre