La Redoute revoit la traçabilité de certains flux

Dans le cadre de sa stratégie de croissance, La Redoute fait le choix de la solution EDI de Comarch afin d’acquérir une meilleure traçabilité des commandes de produits auprès de ses fournisseurs, depuis leur passage sur le site par le client jusqu’à l’expédition et la facturation.

La Redoute revoie la traçabilité de certains flux

Pour remplacer un système devenu obsolète qui pouvait engendrer erreurs ou anomalies, La Redoute a revu sa solution EDI afin d’assurer la fiabilité et la qualité des informations échangées lors des processus de commandes de produits auprès d’une trentaine de ses fournisseurs.

 Il s’agit principalement de ses fournisseurs d’objets volumineux (canapés, meubles, matelas…) ou fabriqués à la demande, avec lesquels l’enseigne compte différents niveaux d’échanges qui vont du passage de la commande sur le site, à la commande de l’objet et son suivi, en passant par l’expédition (assurée par Relais Colis) jusqu’à la facturation. « Ce sont des flux invisibles que nous devions mieux tracer du fait de leur valeur marchande conséquente », explique Ambroise Gressier, directeur de l’organisation et des systèmes d’information de La Redoute.

La DSI de La Redoute compte 200 personnes

La solution Comarch EDI qui a été adoptée, certifiée GS1 et partie intégrante de la Comarch Retail Suite*, offre aujourd’hui à La Redoute une meilleure traçabilité des commandes LDF (livraison direct fournisseur). Lancé fin 2017, le projet inclut, en plus de la migration technique, la connexion de nouveaux partenaires, dont 16 d’entre eux sont connectés en Full EDI et 13 autres en Web EDI (sans travail d’intégration). Les messages envoyés sont notamment ORDER / ORDCHG / ORDRSP et DESADV et viendra ensuite le message Invoic.

 55 000 documents échangés mensuellement

La volumétrie est pour l’instant de plus de 55 000 documents échangés mensuellement. Déployé totalement depuis cet automne en France, en Belgique et en Suisse, le projet, suivi par six personnes de la DSI en interne, devrait prochainement prendre de l’ampleur à l’international dans les mois à venir, avec l’intégration d’autres pays où La Redoute opère (Grande-Bretagne, Portugal, Espagne et Italie).

 « Le déploiement de la solution chez nos fournisseurs n’a pas été aussi facile que nous le pensions au départ, reconnaît Ambroise Gressier. Les entreprises de différentes tailles avec qui nous travaillons, n’ont pas tous le même niveau de maturité informatique car ce n’est pas leur métier. Il a fallu nous adapter, les former et les accompagner différemment. »

Aujourd’hui, cette traçabilité des commandes, qui recentralise l’ensemble des informations, permet au groupe d’avoir une visibilité accrue sur ses flux. « La Redoute peut ainsi mieux répondre aux exigences de ses clients en termes de transparence et d’expérience…. Dorénavant, on peut suivre en continu leurs commandes et les tenir informés », précise le dirigeant, avec des conséquences significatives sur l’activité de l’entreprise.

LaRedoute.fr est le premier site d’achats d’habillement et de décoration de la maison en France, avec en moyenne plus de 9 millions de visiteurs uniques par mois. Internet représente plus de 85 % du chiffre d’affaires France de la marque, également présente sur les applications mobiles et les réseaux sociaux. Avec plus de 10 millions de clients actifs dans le monde, La Redoute est présente dans plus de 20 pays.

Lire sur Alliancy tous nos articles concernant le retail


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *