Blockchain : Fugue Watches certifie ses montres avec la start-up GoodsID

La marque horlogère française Fugue Watches collabore avec la start-up GoodsID pour assurer la sécurité et la traçabilité de ses produits grâce à la blockchain. Résultat : la mise en service d’une “carte d’identité digitale” qui ne peut être falsifiée.

Leopoldo Celi, fondateur de Fugue Watches

Créée il y a deux ans par Leopoldo Celi en collaboration avec le designer Marc Tran, Fugue Watches est spécialisée dans l’horlogerie haut de gamme. Un an plus tard, la marque est lancée et distribuée dans une trentaine d’enseignes. Mais afin de se démarquer dans un marché de niche déjà bien investi par des géants comme Rolex, Fugue Watches a dû faire preuve de créativité.

La marque ne commercialise qu’un modèle : la Chronostase. Développée et assemblée en Suisse, cette montre “modulaire” se décline en 96 versions. De quoi personnaliser entièrement son expérience produit et la faire évoluer dans le temps. “Nous essayons de valoriser notre offre dans un marché très segmenté et éclaté, affirme Leopoldo Céli, fondateur de Fugue. Donc pour se démarquer il faut redonner de la valeur grâce à l’originalité du produit et des services associés”.

Pendant ce temps, une start-up française fait parler d’elle en réussissant une levée d’un million d’euros auprès d’investisseurs privés, de business angels et de la BPI. GoodsID lance une solution de traçabilité numérique de biens de valeur que Fugue Watches ne tarde pas à convoiter. 

“La blockchain a un rôle très important à jouer dans le luxe”

“Nous avons mis au point un certificat dématérialisé et non falsifiable qui permet de tracer le cycle de vie d’un produit de luxe de sa sortie d’usine à son utilisation finale, précise Loys de la Soudiere, co-fondateur de GoodsID. C’est ce pourquoi la blockchain a un rôle très important à jouer dans le luxe ». Il poursuit en expliquant que la blockchain est généralement réservée aux geeks mais GoodsID souhaite “démocratiser son usage et la rendre accessible à tous”. 

Depuis le 1er mars 2019, Fugue Watches émet donc des certificats numériques pour tous ses produits. Une sorte de “carte d’identité digitale” qui récolte toutes les informations liées à des transferts de propriété. Une fois inscrit dans la blockchain, ce certificat permet alors de lutter efficacement contre la contrefaçon. Le nouvel acheteur pourra donc activer sa garantie liée à sa montre avec le service “One Click Garantie” et pourra accéder à toutes ces informations.

C’est aussi un intérêt marketing puisque ce dispositif permet de récolter des données client même si l’achat est effectué en magasin. Pour l’utilisateur, c’est un gain de visibilité sur le produit comme le lieu et la date de fabrication ou encore la personne qui a construit la montre. 

GoodsID ne se cantonne pas aux montres de luxe mais à tous types de produits durables et non consommables. Elle travaille par exemple avec une joaillerie à place Vendôme (Paris) et projette de s’étendre à d’autres segments du haut de gamme comme les sacs ou encore les peintures ou les vins spiritueux.  


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *