Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Emmanuel Macron parie sur l’école 42 pour simplifier l’administration

Lors de sa visite à 42 mardi 27 octobre, le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, a annoncé qu’il accueillera des étudiants de l’école de développeurs à Bercy pour un hackathon. L’objectif : simplifier l’administration.

Emmanuel Macron dévoilera des pistes pour la simplification le 10 novembre 2015. © Charlie Perreau

Emmanuel Macron dévoilera des pistes pour la simplification le 10 novembre 2015. © Charlie Perreau

Emmanuel Macron a trouvé son nouveau cheval de bataille : la simplification. Le ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, en visite à 42, a annoncé qu’il accueillera des étudiants de l’école de développeurs à Bercy dans le cadre d’un hackathon. Le thème ? La modernisation de l’administration. « Simplifier ça veut dire, créer des statuts plus simples, créer les règles d’une mobilité pour les acteurs économiques entre différents statuts et ça veut dire aussi nous-même accepter une petite révolution du côté du secteur public en passant à l’âge des applications et de l’expérience client », a expliqué le ministre.  

Emmanuel Macron s’est tourné vers cette école pour son autonomie et sa pédagogie atypique – sans professeur, ni cours, ni note – qui permet de former des jeunes « plus libres et disruptifs ». L’idée de ce hackathon est apparue lors d’une réunion en septembre dernier à Bercy entre le ministre de l’Economie et l’équipe de 42. Ce challenge de deux jours sera organisé avant la fin de l’année. Un appel à candidatures va être lancé auprès des étudiants pour les faire travailler avec les fonctionnaires, notamment sur la création de nouvelles interfaces. « Les fonctionnaires de mon administration sont formidablement dévoués, très professionnels mais la relation au « client », aux concitoyens, à l’entreprise, n’a jamais été pensée en termes de simplicité comme Apple ou Samsung l’ont pensé pour leurs téléphones. C’est très important de penser cette relation au consommateur final », a fait remarquer le ministre.

Ce challenge ne devrait pas se limiter à Paris. En effet, Bercy compte mettre aussi les collectivités dans la boucle. Les modalités exactes n’ont pas encore définies mais des groupes de travail devraient se former en région, selon Nicolas Sadirac, directeur de l’école et grand habitué des hackathons. « On en fait pratiquement un par semaine et on en a de prévu jusqu’en mai 2016 », a indiqué à Alliancy le mag Nicolas Sadirac. Un des derniers en date a d’ailleurs été organisé à l’Elysée. Une cinquantaine de jeunes s’étaient réunis dans le palais présidentiel pour inventer de nouveaux outils notamment au service de la COP 21 ou du site Elysee.fr.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *