Emmaüs Connect inaugure son premier espace de solidarité numérique dans le Grand-Est à Strasbourg

Le 13 mars, Emmaüs Connect a inauguré à Strasbourg son 12e espace de solidarité numérique en France, en présence de Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’Etat en charge du numérique. L’ouverture est rendue possible grâce au soutien de son partenaire historique SFR et de la Ville de Strasbourg. A cette occasion, Emmaüs Connect et Pôle emploi ont également annoncé le lancement d’un dispositif de formation au numérique pour  les demandeurs d’emploi à Strasbourg.

Alors que 75 % des emplois nécessitent la maîtrise de compétences numériques, les demandeurs d’emploi ne sont pas tous égaux face au numérique.

Alors que 75 % des emplois nécessitent la maîtrise de compétences numériques, les demandeurs d’emploi ne sont pas tous égaux face au numérique.

L’association Emmaüs Connect agit depuis 6 ans pour réduire l’illectronisme des publics en précarité. Après avoir aidé 37 000 personnes dans 9 villes de France, Emmaüs Connect s’installe aujourd’hui à Strasbourg grâce au soutien de la Ville de Strasbourg et de son partenaire historique SFR. Ce dernier permet à l’association de proposer une offre d’accès à l’équipement, à la téléphonie et Internet à prix solidaire. Les bénéficiaires peuvent également accéder à un ensemble d’activités pour s’initier, à leur rythme, aux usages des nouvelles technologies. Grace à ses dons en nature d’une valeur de 4 millions d’euros, SFR permet de sortir plus de 1 000 personnes de l’exclusion numérique cette année.

« En participant à la création d’Emmaüs Connect il y a 8 ans, SFR a fait un choix pionnier à une époque où l’exclusion numérique n’était pas encore identifiée comme une urgence sociale, se félicite Alain Weill, Président Directeur Général Altice France. Grâce au soutien de  SFR, Emmaüs Connect a pu accompagner plus de 8 000 personnes avec ses offres d’accès solidaires en 2018. Ce partenariat a permis d’ouvrir 11 espaces de solidarité numérique à travers le pays. Par ailleurs, grâce aux dons en nature de SFR, Emmaüs Connect met à disposition de ces publics des ressources téléphoniques et un accès à internet à des conditions avantageuses. »

Alors que 75 % des emplois nécessitent la maîtrise de compétences numériques, les demandeurs d’emploi ne sont pas tous égaux face au numérique. En 2019, Emmaüs Connect et Pôle emploi Bas-Rhin vont accompagner 400 demandeurs d’emploi vers l’autonomie numérique. Au programme, 32h de formation qui s’appuient sur la plateforme interactive Les Bons Clics, pour acquérir les compétences numériques nécessaires à la recherche d’emploi.

Pour Karine Meininger, Directrice des services aux demandeurs d’emploi « l’expérimentation menée à Strasbourg illustre l’ambition de Pôle emploi de jouer un rôle central en faveur de  l’inclusion numérique. » Ce dispositif a déjà fait ses preuves dans les Hauts de France, où taux le de satisfaction dépasse les 93%.

Pour Mounir Mahjoubi, « le numérique doit être une chance pour tous. Parce qu’il est indispensable à une bonne insertion dans la vie sociale et professionnelle, il est indispensable que nous formions au numérique ceux qui s’en sentent exclus. Emmaüs Connect est au plus près de tous les oubliés du numérique depuis longtemps. Ce nouveau programme de formation aux bases du numérique avec Pôle emploi est un pas supplémentaire vers l’emploi pour ceux qui en sont éloignés. »

Pour Jean Deydier, directeur d’Emmaüs Connect « L’exclusion numérique n’est pas une fatalité. L’impact de nos projets démontre qu’il est possible de faire gagner leur autonomie numérique aux personnes les plus précaires. La clé du succès : tisser des liens durables entre collectivités, opérateurs de services dématérialisés et acteurs du social. Je salue, à ce titre, les acteurs alsaciens qui se sont collectivement mobilisés autour du projet. Je souhaite qu’il fasse figure d’exemple et qu’il crée une émulation autour de l’inclusion numérique.» En effet, outre SFR, Pole emploi et la ville de Strasbourg, le projet bénéficie aussi du soutien de la Fondation SNCF, de l’Eurométropole de Strasbourg et de la CAF du Bas Rhin.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *