Cet article fait partie du dossier

Découvrez le dossier

Les articles du dossier

Bernard Lassus (Enedis) : « Plus les services vont se développer, plus le compteur Linky sera promu »

Bernard Lassus, le directeur du programme Linky revient sur les différents sujets qu’amène le déploiement de ce compteur communicant partout en France. De la controverse à l’apport pour les particuliers et l’industriel qu’il est, comme des opportunités qu’il ouvre pour les autres acteurs de l’écosystème et les collectivités territoriales.

| Cet article fait partie du dossier « Linky, le compteur de toutes les attentions »

 Bernard Lassus (Enedis) : « Plus les services vont se développer, plus le compteur Linky sera promu »

Bernard Lassus, directeur du programme Linky d’Enedis

Alliancy. Ces derniers mois, dans la presse, les opposants au compteur Linky se sont beaucoup exprimés, sur différents sujets. Quelle réponse leur apportez-vous ?

Bernard Lassus. Si je devais prioriser les difficultés, la vraie grande difficulté, c’est l’acceptabilité des évolutions technologiques, notamment sur le numérique, avec tout ce que cela peut représenter comme peurs. Pour autant, pour être très franc, lorsque nous avons lancé le déploiement de ce nouveau compteur [avant décembre 2015, Enedis changeait environ 1 million de compteurs par an sur un parc de 39 millions, contre 30 000 à 32 000 par jour en moyenne aujourd’hui, NDLR], nous avons été surpris par les réactions des élus dans certaines régions. Aussi, quand nous avons vu cela, nous avons procédé différemment en allant voir les différentes parties prenantes sur le terrain au minimum six à huit mois à l’avance.

#Linky - Bernard Lassus (Enedis) « Nous allons devenir en quelque sorte le cerveau de la conduite du réseau. » Cliquez pour tweeter

Dans quel but ?

Cet article est réservé à nos abonnés, Connectez-vous !

Vous n’êtes pas encore abonné ? Intégrez la communauté Alliancy
Et accédez à l’intégralité des articles de la rédaction, et bien plus encore…Je découvre