Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Clara Gaymard, cofondatrice et présidente du fonds de dotation Raise de la société d’investissement Raise

clara-gaymard-article

Clara Gaymard, cofondatrice et présidente du fonds de dotation Raise © Aurélie Vandenweghe

La personnalité

Clara Gaymard a dirigé pendant trois ans l’Agence française pour les investissements internationaux (2003-2006), avant de rejoindre le conglomérat américain General Electric (GE). Elle a présidé sa filiale française entre 2006 et 2016 et fut vice-présidente de GE International de 2009 à 2016. Clara Gaymard, administratrice chez Veolia, siège aux conseils d’administration de groupes comme Bouygues, Danone et LVMH. Elle a cofondé le fonds de dotation Raise pour contribuer au renforcement des jeunes entreprises de croissance. Depuis 2015, présidente du Women’s Forum, elle est, enfin, l’épouse d’Hervé Gaymard, ancien ministre de l’Economie, actuellement en charge de coordonner les différents comités de soutien au niveau national d’Alain Juppé pour la primaire de novembre prochain.

L’entreprise

Avec Raise, société fondée à Paris en 2013 avec Gonzague de Blignières, figure emblématique du capital investissement (Barclays Private Equity France, Equistone), Clara Gaymard souhaite favoriser la coopération entre les groupes du CAC 40, les ETI et les start-up.

Raise est composée, d’une part, d’une société de capital investissement de 350 millions d’euros, capable d’engager des montants situés entre 10 et 30 millions d’euros dans des ETI prometteuses. Les actionnaires du fonds sont des groupes industriels, des investisseurs institutionnels et des entrepreneurs. Et, d’autre part, d’un fonds de dotation philanthropique (1,5 million d’euros par an), présidé par Clara Gaymard, qui vise à créer un écosystème pour les jeunes dirigeants à fort potentiel, en leur proposant de la formation, du conseil, de l’accompagnement ciblé et des prêts d’honneur de 100 000 euros chacun.

>> Découvrez notre diaporama « Quand politique et business font bon ménage »


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *