Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

100 millions d’euros pour Data4 sur Paris-Saclay

L’opérateur français de datacenters étend ses capacités, d’ici à fin 2017, sur le campus scientifique Paris-Saclay pour répondre aux besoins croissants du marché français. Preuve que la transformation numérique des entreprises est bien enclenchée !

data4-article

Data4 s’est vu décerner le 7 juin dernier le Trophée 2016 du 1er investisseur français dans l’économie digitale en Italie

Après une période difficile, le marché du datacenter repart en France. Créée à Paris en 2006, Data4 (50 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015, une centaine de salariés), un acteur de ces « usines » de données, propriété du fonds Colony Capital, investit 100 millions d’euros d’ici à dix-huit mois dans trois nouveaux datacenters, implantés au cœur du campus scientifique Paris-Saclay, au sud de Paris*. D’une puissance de 4,2 MW chacun, le premier datacenter, en cours de construction, sera opérationnel fin 2016 ; les deux autres le seront un an plus tard.

Au total, Data4 comptera donc 10 datacenters sur ce campus francilien (soit 19000 mètres carrés IT), d’une capacité d’accueil de 20 datacenters à terme (45000 mètres carrés IT). Pour alimenter ces nouvelles installations, deux lignes souterraines de 90 000 volts, à 100 MW de puissance, ont été construites et mises en fonctionnement le mois dernier.

Aujourd’hui, les clients veulent être proches de leurs « données », pour des questions d’agilité et de coûts notamment… C’est donc un atout d’être situé au cœur d’une zone en pleine mutation et développement pour cet investisseur. Et ceci en période de reprise économique et de transformation numérique des entreprises. Dans sa dernière note de conjoncture, l’Insee anticipe 1,6 % de croissance en 2016, un chiffre au-dessus des prévisions initiales du gouvernement.

“Nous voyons une croissance nette du taux d’adoption du cloud en France, ce qui est aussi le cas en Italie, mais dans une moindre mesure. C’est un très bon signe pour tous les opérateurs de tels services, à l’image de l’américain Salesforce qui vient d’annoncer l’ouverture de son premier datacentre dans l’Hexagone”, explique Adam Levine, Chief Commercial Officer (CCO) de Data4. Le dirigeant annonce d’ailleurs un deuxième trimestre record sur son campus parisien avec, au total, plus de 6,3 MW de prises de commandes. Soit, en un seul trimestre, l’équivalent de trois fois la puissance totale vendue sur le marché parisien en 2015 !

ScreenHunter_345 Jul. 08 16.50

+ 2 % ! Le marché des datacenters est porté par l’installation de nouveaux serveurs en Chine et en Europe de l’Ouest et le renouvellement des équipements en Amérique du Nord. Source: Gartner (July 2016)

Ces commandes ont été contractualisées avec de grands groupes mondiaux comme des sociétés de l’écosystème « French Tech »… “C’est un mélange de sociétés bien installées et de scale-up du numérique extrêmement dynamiques et intéressantes. Toutes cherchent de la fiabilité pour développer leurs offres. Sur le Plateau de Saclay, on répond également aux besoins de développement de cloud hybrides ”, précise Adam Levine. D’ici à 2020, Data4 a pour objectif d’atteindre les 100 millions d’euros de chiffre d’affaires.

(*) http://www.metropolitiques.eu/Les-data-centers-franciliens-un.html

Du nouveau au Cesit, l’association des exploitants de datacenters en France…

Olivier Micheli, directeur général de Data4 depuis novembre 2014, a été nommé fin juin président du Cesit (Comité des exploitants des salles informatiques et télécoms). Avec pour objectif d’asseoir l’association comme un organe de représentation et de prospective, référent pour l’ensemble du secteur des datacenters en France et faire savoir et valoir l’importance de cette activité à l’ère de la transformation numérique.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *