Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Microsoft, Facebook et Google, ces géants au chevet des salariés

Les géants de l’informatique proposent différentes solutions pour faire mieux collaborer et favoriser la productivité des salariés dans – et hors de – l’entreprise. Parmi eux, Microsoft, Facebook et Google s’organisent face à la nouvelle problématique sociétale du « mobile only ».

Satya Nadella, CEO de Microsoft

Satya Nadella, CEO de Microsoft. © Microsoft

Fin 2016, Microsoft présentait Microsoft Teams, un outil créé pour centraliser, dans un seul espace personnalisé et sécurisé, l’ensemble des contacts, conversations et messages d’un même collaborateur. Intégré à Office 365 et conçu pour répondre aux nouveaux enjeux de collaboration en entreprise, l’application propose tout simplement de « travailler toujours plus efficacement en équipe ». Disponible en version preview pour 85 millions d’utilisateurs actifs d’Office 365 en entreprise dans 181 pays, cette offre serait disponible depuis peu.

Workplace  : l’outil collaboratif de Facebook

Mais un géant américain suit l’autre… Un mois auparavant, Facebook lançait Workplace, une déclinaison de son réseau social à destination des professionnels. Dans cet outil de collaboration en temps réel, appelé aussi Facebook at Work, l’utilisateur retrouve tout ce qui fait la réputation du réseau social, soit le profil, le fil d’actualité, les groupes, le service de messagerie…

Créé pour faciliter les contacts internes en entreprise, l’outil est déployé dans plusieurs pays dans le monde et notamment en France. Danone, par exemple, qui a longuement testé la plateforme, veut faire basculer ses 100 000 salariés sur Workplace d’ici la fin du 1er trimestre 2017. Sa politique Mobile Fisrt en serait l’atout principal, avance à l’AFP, Francisco Camacho, directeur général du pôle Eaux du groupe. Selon Julien Lesaicherre, en charge de Workplace by Facebook, l’objectif du groupe est de « connecter tous les salariés d’une entreprise, du CEO à l’ouvrier » afin d’atteindre dans les années à venir les 3 milliards de travailleurs à travers le monde, déclarait-il récemment. Ainsi, si la frontière entre vie professionnelle et vie privée n’a jamais été aussi floue, reste à savoir où les salariés la positionneront.

PS : évidemment, il existe d’autres offres comme celle de Google (G Suite, sa plateforme de services cloud anciennement nommée Google Apps for Work) ; Jive (intranet social) ; IBM (Connections Cloud) ; Salesforce (Community Cloud) ; Slack HipChat ; talkSpirit ; Jalios…

Voir aussi l’’étude de Lecko sur l’Etat de l’art des réseaux sociaux d’entreprise.

Cette brève est extraite du magazine Alliancy n°16 à commander sur le site.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *