Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Expérience utilisateur : Dacia teste ses internautes pour mieux les accueillir

La marque low-cost du groupe Renault a souhaité améliorer l’ergonomie de son site Internet. L’objectif : offrir une meilleure expérience utilisateur à ses 500 000 visiteurs mensuels et augmenter le temps passé sur la plateforme.

La nouvelle Dacia Sandero

La nouvelle Dacia Sandero  ©Yannick BROSSARD

Le marché automobile français a enregistré un repli de 2,9 % en février 2017. Peugeot, Citroën, Renault ont toutes perdu du terrain…à l’exception de Dacia, la marque low-cost du groupe au losange, qui a fait un bond de 5,6 %. Le constructeur roumain, fondé en 1966 et acquis par Renault en 1999, s’est d’ailleurs hissé au cinquième rang des meilleures ventes européennes en 2015. Plus surprenant encore : seulement cinq véhicules ont été commercialisés en cinq ans, dont les célèbres Sandero et Duster. Sur le web, les chiffres de Dacia sont encourageants mais moins impressionnants que ceux de sa maison-mère. La marque franco-roumaine revendique 500 000 visiteurs uniques par mois sur son site, contre 1,5 million sur celui de Renault. Or, ces plateformes sont de véritables vitrines de communication pour les constructeurs. Selon une étude de CCM Benchmark datant de décembre 2015, 56% des automobilistes se rendent sur les sites Internet des concessionnaires et des constructeurs automobiles avant d’acheter un véhicule pour obtenir des informations.

En 2016, Dacia a souhaité améliorer l’ergonomie de son site pour offrir une meilleure expérience utilisateur à ses visiteurs. Elle s’est concentrée sur sa page d’accueil, la plus visitée du site, qui comprend un carrousel de cinq slides. De plus, il fallait attendre huit secondes pour passer d’une photo à l’autre, sans avoir la possibilité de le faire manuellement. « Nous nous sommes rendus compte que les visiteurs ne regardaient que la première image », raconte Laurent Le Fers, chef de pôle digital de Dacia.

Dacia.fr augmente le taux de clic de 116 %

Le constructeur a choisi Kameleoon, spécialiste de la personnalisation et de l’A/B testing (une technique qui permet de mesurer l’impact d’un changement de version d’une variable) et  l’agence digitale Uptilab pour identifier les éléments graphiques qui inciter les visiteurs à cliquer et donc les rediriger vers du contenu additionnel. « Plus il reste sur le site et plus il y a de chance qu’il demande un essai ou une brochure », explique Laurent Le Fers. Cette action s’inscrit dans une stratégie de « drive-to-store » pour pousser les automobilistes à se rendre rapidement dans un point de vente physique. Le siège de Dacia met à disposition des concessionnaires des sites Internet locaux pour les aider à développer leur activité mais la majorité du trafic vient du site Dacia.fr.

Finalement, une version a retenu l’attention de Dacia : une mosaïque avec quatre images fixes. « Le visiteur n’a pas besoin d’attendre que les slides défilent pour trouver l’information qu’il cherche et la lecture est plus facile », soutient le responsable. Sur les 35 000 visiteurs testés, le taux de clic a augmenté de 116 % et le temps passé sur le site a enregistré une hausse de 14%. Ces résultats ont convaincu Laurent Le Fers mais la version finale sera seulement disponible au deuxième semestre 2017, période à laquelle Dacia compte faire des annonces. Un nouveau Duster de 7 places devrait en effet être présenté cette année avec une commercialisation dans la foulée.  

>> Découvrez le témoignage du Routard.com qui a aussi revu son expérience utilisateur  


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *