Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Un livre pour ne pas se faire « ubériser »

Lydia Babaci-Victor et Christophe Victor, pour l’avoir vécue, ont une certitude : la révolution digitale n’est pas qu’une menace, elle offre aussi de nombreuses opportunités ! Et c’est là tout l’objet de leur livre*. A travers une cinquantaine d’exemples réussis de transformation au sein d’entreprises de différentes tailles et secteurs, ils donnent leurs recettes pour mieux s’armer face à ce tsunami.

révolution digitaleRien de tel qu’une expérience vécue pour en parler ! C’est ce qu’a choisi de faire le couple Christophe Victor et Lydia Babaci-Victor, auteurs du livre « Révolution digitale : Transformer la menace en opportunités »*, respectivement, directeur général délégué du Groupe Les Echos et directrice de l’innovation et du développement de Vinci Energies. Deux « transformateurs » dans deux secteurs d’activité très différents – la presse et l’énergie – pour le moins chamboulés (et ce n’est pas fini) par l’avènement du numérique.

« La presse a vécu un véritable tsunami avec le Web 1.0 à la fin des années 1990, rappelle tout d’abord Christophe Victor. L’information arrivait de partout, majoritairement gratuite. Et ce face à une publicité dont la valeur sur le Net ne suivait pas. » Le groupe Les Echos perdait de l’argent, il a donc fallu trouver des solutions… Elles passeront par l’écoute du « client » à différents niveaux : « Nous avons refondu nos produits et on a suivi le lecteur en lui poussant la bonne information au bon moment ».

En interne, l’organisation est revue pour permettre aux journalistes d’intervenir sur les différents supports et la méthode Test&Learn (agilité) est adoptée sur certains produits, comme récemment pour Les Echos Start (rubrique dédiée aux start-up et aux jeunes entrepreneurs) ou, très bientôt, avec le lancement d’un magazine de 50 pages en anglais, The Innovator, dont le 1er numéro sur l’intelligence artificielle sera distribué lors du salon international Vivatech (dont Les Echos sont co-organisateurs).

La marketplace « Les Echos Solutions » (services et conseils aux entreprises) est un autre axe de diversification, comme le fonds de media for equity mis en place par Les Echos et Le Parisien avec le cabinet allemand Roland Berger pour soutenir des start-up. Ce fonds (Augesco Ventures) vient, par exemple, de réaliser son premier deal en prenant part au capital de la start-up franco-espagnole CornerJob, spécialisée dans le recrutement sur mobile.

« Il fallait être deux, aux compétences complémentaires, pour « résumer » la révolution numérique en cours en France dans le BtoB » Christophe Victor

De son côté, chez Vinci Energies, Lydia Babaci-Victor, insiste sur la différence de situation : « Dans notre secteur de l’énergie, nous n’avons pas été frappé par cette forme d’urgence. Pour autant, il a fallu percevoir ce que nos collaborateurs comprenaient de cette révolution en cours et tout ce qui se passait à l’extérieur. »

Changement de culture, prise de conscience et accompagnement du changement… Tout ceci est passé par de nombreuses actions notamment en termes d’open Innovation, de co-création ou de co-innovation… Des actions qui se sont récemment fondues au sein de « La Factory », un lieu de convergence inter-marques au siège du groupe où viennent les clients et où s’exposent les innovations.

« Tout s’est fait plutôt par petites touches, rappelle la dirigeante. Par exemple, nous n’avons pas créé un zoo de start-up. Nous cherchons plutôt à mettre en résonance ce qu’elles proposent par rapport à notre offre. On essaie de lutter contre les David & Goliath qui se rencontrent… » Vis-à-vis de l’interne, le groupe a mis en place des initiatives « d’entreprise libérée » : « On repère les innovateurs cachés, en prise avec le digital… en parallèle du montage des outils d’investissements et d’accompagnement adaptés ».

Un guide pédagogique

Si leurs expériences sur le terrain est riche d’enseignements, ce n’est pas l’essentiel de leur livre. Les deux auteurs s’attardent surtout sur la genèse de cette révolution numérique et dans les leçons qu’ils ont pu en tirer. « Nous avons voulu montrer que cette révolution numérique est à la portée de chacun, qu’elle n’est pas insurmontable », racontent-ils de concert.

Alors, à qui s’adresse leur ouvrage ? « Aux TPE et PME, aux cadres dirigeants, aux étudiants qui cherchent à comprendre… Les exemples sont justement là pour les aider, leur ouvrir les yeux sur le champ des possibles. » Avec une multitude d’exemples allant de la PME au grand groupe dans différents secteurs d’activité (Leroy Merlin, Tilt, Total, Local Motors, Tesco, Sephora, La Redoute…), l’ouvrage se veut d’abord « pédagogique » et, surtout, non réservé à des experts. « On a explicité un certain nombre de concepts technologiques et défini dix tendances-clés pour aider une stratégie de digitalisation », explique Christophe Victor. « Nous avons voulu transmettre une vision opérationnelle face à une réalité dans l’entreprise, comme le management du changement », conclut sa co-auteure, tous deux très optimistes.

* «  Révolution digitale, transformer la menace en opportunités : 10 tendances clés et plus de 50 exemples pour éviter de se faire ubériser », de Lydia Babaci-Victor et Christophe Victor, préface de Maurice Lévy (Eyrolles, 2017)

Les dix tendances détaillées dans l’ouvrage (toutes émaillées d’exemples)

  1. Be Customer Centric : adapter son marketing, susciter l’engagement, générer du trafic…
  2. Winner takes all / Differentiate or die : la stratégie des Gafa, le modèle Freemium, la personnalisation du produit…
  3. Develop your community : l’essor des réseaux sociaux, l’utilité du marketing de contenu, l’émergence des influenceurs…
  4. Dematerialize, share, disintermediate : l’élimination physique des actifs, la blockchain et l’économie de partage
  5. Think Atawad (any time, any where, any device) : la croissance des usages mobiles, le développement des usages spécifiques et l’Afrique comme «mobile continent»
  6. Data is king, Big Data is emperor : De la data au big data, à l’intelligence artificielle et au machine learning
  7. Connect everyting : la bataille des réseaux, les wearables, le smart home, les smart cities et l’industrie 4.0
  8. Test and Learn : AB/Testing, design thinking et growth hacking
  9. Adopt a new management : aller vers l’entreprise agile et les millennials
  10. Innovation is the only way to win : Développer un nouvel écosystème grâce aux plateformes, aux API et à l’open data et élargir son écosystème aux start-up

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *