Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Identifiez-vous pour lire l’intégralité des articles premium et accéder à l’ensemble de nos ressources.
Pour recevoir les dossiers thématiques par mail, inscrivez-vous !
Je m'identifie

Testeur d’appli : un métier à fort potentiel !

Testing Digital passe au crible les nouvelles applications et sites mobiles. Un métier de « testeur » qui se porte bien et recrute des jeunes, des femmes… sans aucune formation spécifique.

Les experts de Testing Digital à Boulogne-Billancourt, près de Paris.

Les experts de Testing Digital à Boulogne-Billancourt, près de Paris.

Il est des métiers insoupçonnés ! C’est d’ailleurs ce dont se désole Xavier Brice, Executive Director du Testing Digital, au sein de Byron Group.

La société veut « révolutionner » le métier du test, en accompagnant au cas par cas des projets. « Nous travaillons avec nos clients à la mise en place de stratégies de test basées sur du multiplateforme. Nous testons tout ce qui s’affiche sur écran, que ce soit sur mobile, tablette ou desktop, Android ou iOS… et ce en environnement réel. Ce peut être in-situ dans un grand parc d’attractions de l’Est parisien, en voiture pour un système de navigation, pendant notre footing pour un tracker d’activité ou lors d’un défilé haute couture sur Smart TV… », précise le dirigeant.

Situé à Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine, les experts de Testing Digital font une sorte « d’état des lieux » du comportement d’une application ou d’un site internet à l’instant T, sans pour autant aller jusqu’aux recommandations. « Nous n’interférons pas dans les choix technologiques du client et en restons au test fonctionnel et ergonomique. A eux de voir comment agir par la suite, poursuit-il. Nous sommes en quelque sorte le tiers de confiance entre le client et ses prestataires. » Ainsi, plus Testing Digital intervient tôt et dans des conditions normales, mieux tout se passe. « A plus de 15 % d’anomalies, on renvoie le cas au client. Pas la peine de perdre notre temps, si on voit aux premiers tests, on n’arrive pas à payer en ligne par exemple, raconte-t-il. Heureusement, de tels cas, on en voit seulement deux par an… »

Tests fonctionnels, techniques, de compatibilité multiplateformes, d’automatisation… Testing Digital propose son expertise en matière d’assurance qualité aussi bien aux grands groupes qu’aux start-up (de plus en plus nombreuses à venir les voir !), quelle que soit leur activité dans le e-commerce, les loisirs, l’aérien, le BtoB ou le BtoC… Elle compte par exemple parmi ses clients Seloger.com, Wiibe et Galeries Lafayette…

« Aujourd’hui, pour n’importe quelle marque, tout passe par le web. Il faut donc être le plus efficient et agile possible. Pour cela, il faut absolument adopter une approche test&learn dans le domaine du test, explique Xavier Brice, car l’important est de valider les grands choix technologiques de ces projets, qui doivent être ensuite capables d’évoluer très vite ».

Aujourd’hui, tous les navigateurs se ressemblent, par contre, côté mobiles, c’est loin d’être le cas. Il en existe entre 1 500 et 2 000 différents. « Pour cette raison, le métier de testeur est voué à s’externaliser, car en interne, les entreprises ne peuvent pas disposer d’une telle panoplie. Ensuite, de notre côté, nous anticipons sur la vision de demain vis-à-vis des devices utilisés pour un meilleur ROI. C’est indispensable pour nos clients. Aujourd’hui, nous commençons à automatiser les tests sur mobiles au fur et à mesure des nouvelles versions mises en service, autant pour l’exécution que la maintenance, du fait de l’intégration également dans les sites web ou les applis d’énormément de services-tiers, de e-paiement par exemple… L’autre intérêt dans l’automatisation, ce sont aussi les jeux de données. Tous les cas de figures sont ici couverts. »

Un métier résolument tourné vers l’avenir

Les équipes de Testing Digital sont composées de professionnels qualifiés (certifiés International Software Testing Qualifications Board), tels que des testeurs, des Test Leaders ou Managers, des pilotes, des automaticiens… « Nous embauchons au rythme de dix personnes par mois. Notre difficulté est qu’il n’y a pas de formations correspondant à la recette, à l’assurance-qualité. C’est donc à nous de former nos collaborateurs. Nous cherchons surtout des juniors, curieux et sans niveau d’études particulier. On doit bien être le seul secteur où l’on embauche autant de femmes que d’hommes car pour tester ces nouveaux outils, il faut cette diversité. »

Au-delà, Xavier Brice considère offrir aux jeunes de belles opportunités de carrières. « Nous testons les produits de demain. Nous travaillons sur des projets innovants, sur tout ce que préparent les entreprises pour demain… », décrit-il enthousiaste. Et, même si la concurrence existe (Capgemini, Alten, Altran…), c’est un monde qui se porte bien. « Une mauvaise application, un site web qui tombe à cause d’un formulaire à remplir inadapté, c’est immédiatement du chiffre d’affaires en moins, une image de marque qui se dégrade… Les éditeurs et les marchands en ont tous bien conscience aujourd’hui »… Testing Digital est associé au cabinet de conseil et de services spécialisé dans la Qualité Logiciel Byron Group. L’ensemble emploie plus de 170 collaborateurs.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *