Comment la transformation numérique stimule les dépenses en IT ?

Portés par la transformation numérique des entreprises, les investissements IT vont connaître une forte hausse en 2019. C’est en effet, le constat du rapport d’Enterprise Strategy Group (ESG) qui a sondé 800 entreprises, de plus de 100 employés, en Amérique du Nord et Europe de l’ouest. D’après l’ESG, 58 % des entreprises ont prévu une hausse de leurs dépenses en IT sur l’année 2019, alors que 39 % pensent conserver des dépenses relativement stables. Seulement 3 % prévoient une baisse de leurs budgets pour 2019. Les dépenses en IT devraient augmenter de 4,24 % d’après l’estimation d’ESG.

Philippe Boissat, Directeur Général EMEA de iBASEt,

Philippe Boissat, Directeur Général EMEA de iBASEt

L’aérospatial ou la Défense investissent massivement dans la transformation numérique

L’ESG précise que la transformation numérique est à l’origine de la montée en puissance de ces dépenses. C’est une évidence, la majeure partie des entreprises ont engagé leur numérisation, que cela soit à petite ou grande échelle, et cela tire les dépenses vers le haut.

Ces investissements ne seront pas répartis de façon égale dans l’ensemble de l’écosystème IT des entreprises mais dans des secteurs comme l’aéronautique, le spatial, la Défense, il est clair que la modernisation de la supply chain est un enjeu prioritaire. En effet, produire mieux, plus vite, tout en rationnalisant ses coûts et en continuant à améliorer la qualité de ses produits, cela fait une grande différence sur la durée. 

Voir aussi sur Alliancy : Participez à l’enquête sur la collaboration IT/Métier.

Les initiatives de transformation telles que le MRO numérique (Maintenance, Repair, Overhaul ou Maintenance, Réparation et Révision) aident à faire tomber les barrières entre les OEM (Fabricant d’Équipement d’Origine), les équipes opérationnelles des entreprises (compagnies aériennes, sociétés de leasing d’avions par ex), et l’écosystème de fournisseurs et prestataires. Les modèles de conception 3D, les dessins de détails, les dossiers de maintien et les critères d’entretien ne prennent plus la poussière dans des classeurs. Ils ne sont plus enfouis sous des piles d’autres documents et existent autrement que sous forme de document PDF. A la place de tout cela, ils sont numérisés et disponibles en ligne sans que les équipes opérationnelles n’aient besoin de les analyser manuellement.

avis collaboration metier / ITL’investissement dans la transformation numérique vise également à éliminer les silos de données qui entravent la collaboration. Ce faisant, les entreprises peuvent établir une boucle de retour d’informations, de l’entretien en passant par l’exploitation jusqu’à la conception. Les normes deviennent plus faciles à appliquer et à vérifier. Les processus s’accélèrent car ils ne sont plus bloqués par des opérations manuelles constantes, des erreurs et des ressaisies d’informations. La paperasserie, si elle n’est pas éliminée, est considérablement réduite.

La clé de la transformation est le fil conducteur numérique

Ce fil conducteur offre un moyen d’intégrer toutes les données de modèle, les données de structure de produit, les métadonnées, les données effectives, les données de définition de processus et plus encore. Ce fil permet de créer une continuité numérique et un cadre de communication, tout au long du cycle de vie, qui couvre la conception, l’ingénierie, la production et la maintenance. L’entreprise, ses partenaires et les équipes opérationnelles peuvent unir leurs efforts autour d’un point de référence unique.

Finis les progrès léthargiques que l’on peut évaluer en feuilletant les manuels imprimés, en téléphonant aux employés de l’atelier ou en envoyant des courriels aux fournisseurs pour obtenir une mise à jour sur la production. Avec ce fil conducteur numérique, les données circulent tout au long de la chaîne d’approvisionnement. Les spécifications de conception, les modèles d’ingénierie, les données opérationnelles et d’exécutions peuvent être rassemblées pour développer une source unique de données pour l’entreprise.

Le jumeau numérique, une évolution importante

Le jumeau numérique émerge une fois que le fil numérique devient une réalité. La traçabilité et la gestion des modifications passent ainsi à un niveau supérieur. Chaque fois qu’une modification technique est apportée en cours de production et chaque fois qu’il y a un écart par rapport à la conception originale, ces modifications sont visibles sur le double numérique d’un actif.

Ces jumeaux numériques peuvent être utilisés dans la conception de produits, afin d’améliorer les opérations de production et de rationaliser les programmes de maintenance. Les modifications et mises à jour sont disponibles instantanément pour toutes les parties. Tous les acteurs associés à la chaîne d’approvisionnement peuvent ainsi collaborer plus étroitement puisqu’ils peuvent maintenant tous se référer au même modèle 3D. Les livraisons de composants ou les modifications techniques ne passent plus entre les mailles du filet.

Avec de tels progrès, il n’est pas étonnant que la transformation numérique captive l’imagination des dirigeants comme des services IT des entreprises. Le moment est venu d’accélérer le rythme de ces initiatives numériques.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *