Sylvain Fievet, directeur de publication d'Alliancy

A l’initiative du magazine Alliancy et du Cercle des transformateurs, Sylvain Fievet est un entrepreneur engagé en faveur du « travailler ensemble pour innover plus vite » : « Nous évoluons dans un monde complexe, mouvant, où une simple idée peut tout faire basculer. Les entreprises, les organisations, les hommes doivent engager une dynamique d’innovation forcée, s’approprier de manière vitale les technologies, repenser les modèles avec le support du digital, anticiper les besoins humains et adapter leur gouvernance. Pour y parvenir, il est important de créer de la transversalité, du lien : d’un secteur à l’autre et d’un métier à l’autre.»

Dans cette chronique, Sylvain Fievet va à la rencontre des champions de la transformation. Au sein des entreprises, auprès des start-up ou chez les prestataires les plus avisés, ils évoquent les nouvelles alliances qu’ils ont noué et les approches d’innovation et de co-innovation qu’ils ont fait émerger. Comprendre leur quotidien, leur réussite pour s’inspirer, c’est l’objectif de ces Coups de Boost  que vous retrouverez régulièrement sur alliancy.fr.

Retrouvez les derniers articles de cette chronique :
Voir tous les articles

[Plus forts ensemble] Avec Béatrice Kosowski (IBM France)

[Plus forts ensemble] Béatrice Kosowski, directeur général, Global Technology Services d’IBM France, revient sur l’organisation adoptée ces dernières semaines au sein du groupe, pour qui la priorité a été la protection de ses collaborateurs, à domicile ou sur site, notamment pour assurer la continuité opérationnelle informatique de ses clients.

Le géant informatique américain souhaite assurer la continuité business en cette période perturbée. « Malgré la distance, nous n’avons jamais été aussi proches de nos clients et de nos collaborateurs, avec beaucoup d’interactions », reconnaît Béatrice Kosowski, directeur général, Global Technology Services d’IBM France.

Le groupe a par ailleurs été très actif durant le confinement en mobilisant ses équipes de chercheurs et sa puissance de calcul. Ses Data Scientists ont fait appel à la puissance du supercalculateur Summit pour analyser des milliers de molécules et parvenir à identifier près de 80 médicaments potentiellement efficaces dans le traitement du Covid-19…

Encore aujourd’hui, le groupe poursuit son engagement en proposant des webinaires à destination des collégiens et lycéens avec Cisco et l’Académie de Versailles. Le sujet ? Des cours en vidéo sur les métiers du numérique, l’intelligence artificielle, la blockchain, la cybersécurité, la 5G, l’IoT, l’ordinateur quantique…

Enfin, IBM France souhaite soutenir ses clients (PME et ETI notamment) en leur proposant gratuitement quelques outils, au-delà de les aider dans leurs besoins capacitaires.

Concernant le télétravail, domaine dans lequel le groupe a été l’un des pionniers au niveau mondial, la dirigeante précise qu’en moins de 48 heures, 98 % des 130 000 collaborateurs fonctionnaient à distance ! Pour autant, le télétravail n’est pas considéré comme une finalité au sein du groupe. « Aujourd’hui, après des années de pratique, nous préférons consolider un modèle hybride, explique-t-elle. Dans le travail à distance, nous constatons sur la durée que la créativité peut être amoindrie ou que l’on peut assister à un certain désengagement… Ce qui est donc important toutefois est d’extraire tous les bienfaits du télétravail, de continuer à former les managers… tout comme d’organiser le face-à-face au bureau pour travailler de façon encore plus pertinente. »

Béatrice Kosowski conclut sur l’ampleur de la crise et son impact sur l’écosystème. « On voit une logique de contractions chez nos clients, mais on voit également l’urgence de repenser différemment les process, en recherchant de nouveaux leviers de compétitivité. La crise permet de réinventer les choses ! Reste toutefois à accélérer les modèles opératoires pour se transformer et renforcer la collaboration avec les clients, tout comme avec les autres acteurs du numérique. »


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *