Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

L’AFNUM, le nouveau syndicat pour les industriels du numérique

Georges Karam, président de l'AFNUM. © Charlie Perreau

Georges Karam, président de l’AFNUM. © Charlie Perreau

L’AFNUM, l’Alliance Française des Industries du Numérique, a été officiellement lancée mercredi 17 juin au Ministère de l’Economie, en présence d’Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du Numérique. Cette nouvelle organisation professionnelle, qui compte 60 adhérents dont Airbus, Apple et Continental, est présidée par Georges Karam, fondateur de Sequans Communication, un fabriquant de semi-conducteurs pour la téléphonie mobile 4G. Elle regroupe le Gitep Tics (Groupement des industries des technologies de l’information et de la communication), le Simavelec (Syndicat des industriels de matériels audiovisuels électroniques) et l’USPII (Union des Syndicats Professionnels de l’Image et de l’Information).

« Il était important de converger ces organisations car les industries du numérique convergent un peu plus chaque jour », a déclaré Georges Karam. Axelle Lemaire a salué cette initiative et a appelé d’autres organisations à les rejoindre. « C’est un véritable effort de simplification, de lisibilité qui vous permettra de gagner en représentativité et sans doute en efficacité sans doute », a-t-elle indiqué aux membres de l’organisation, avant d’ajouter en souriant : « De manière égoïste, je m’en réjouis d’autant car je n’aurais plus qu’un petit nombre d’interlocuteurs à rencontrer pour aborder tous ces sujets ».

 L’AFNUM se donne pour missions de favoriser l’innovation, l’écosystème numérique, et le développement des équipements (des réseaux aux objets connectés en passant par les équipements photo) et ambitionne de développer l’emploi en France. Pour cela, elle fera des préconisations pour l’accélération du développement du réseau de très haut débit fixe et mobile, travaillera sur enjeux de l’arrivée des objets connectés en adressant des thèmes comme la protection des données personnelles, et incitera les collaborations entre les grands groupes internationaux et les petites entreprises innovantes. Elle s’engage également en faveur du développement durable : « Nous souhaitons promouvoir des solutions durables et des technologies toujours plus autonomes en matière et en énergie. Le numérique a un rôle clé à jouer sur ces aspects », a souligné Georges Karam.  

Enfin, l’AFNUM est membre du Digital Europe, un organisme européen qui représente l’industrie des technologies.

 

 


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *