Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Simulation 3D : Schneider Electric présente Eyesim

Eyesim

Eyesim

C’est à l’occasion du salon Vivre et travailler en 2030, au salon de la porte de Versailles, que Schneider Electric a présenté à ses clients et aux investisseurs potentiels, ses dernières innovations dans les cinq grands domaines de l’industriel français : l’habitat et le bâtiment connecté, l’éco-quartier, les datacenters et l’industrie du futur. Sur ce dernier stand, de nombreuses personnes voulaient tester Eyesim. Cet outil de simulation permet de reproduire une unité de production, comme une raffinerie de pétrole ou une centrale nucléaire, en trois dimensions ou en réalité virtuelle et avec un très haut niveau de détail.

A la manière d’un simulateur, Eyesim permet à celui qui le commande de naviguer dans l’unité de production. Le logiciel peut être paramétré pour simuler des incidents comme un départ de feu, une fuite de gaz, une valve mal refermée ou encore de mauvaises conditions météorologiques. Eyesim modélise également la salle de contrôle de l’unité de production et permet à un opérateur présent dans celle-ci d’avoir une communication radio avec l’opérateur terrain.

Les applications d’Eyesim sont donc nombreuses. Le logiciel peut servir pour former un nouvel opérateur, sur le terrain ou en salle de contrôle, aux différentes tâches d’une unité de production ; il peut aussi être utilisé pour la remise à niveau des opérateurs expérimentés. Eyesim leur permet également de s’entrainer sur des tâches critiques dans un environnement virtuel afin de les aider à réagir rapidement et correctement, particulièrement en situation de stress.

Voir la vidéo d’Eysim.

A lire également :

Luc Rémont : (Schneider Electric) « L’énergie la moins chère est celle que l’on ne consomme pas »

Vivre et travailler en 2030, le hors série d’Alliancy le mag en partenariat avec Schneider Electric


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *