Cet article fait partie du dossier

[DOSSIER] Territoires intelligents : un levier de performance
Découvrez le dossier

Les articles du dossier

124 territoires d’industrie créés en France

Le Premier ministre Edouard Philippe vient de présenter le nouveau dispositif d’accompagnement au service des territoires à forte dimension industrielle. 124 Territoires d’industrie bénéficieront de plus d’1 milliard d’euros de financement et d’une gestion décentralisée.

Le Premier ministre, Edouard Philippe dévoile les 124 territoires d’industrie le 22 novembre.

Le Premier ministre, Edouard Philippe dévoile les 124 territoires d’industrie le 22 novembre.

L’industrie crée de nouveau des emplois en France ! Bonne nouvelle… même si tout cela reste encore très fragile car les défis à relever, notamment autour de l’usine du futur, le restent également. « Tout cela va nous conduire à mettre l’accent durant l’année 2019 sur trois enjeux majeurs, que sont l’Europe, l’innovation et, surtout, les territoires », a souligné le Premier ministre lors du Conseil national de l’industrie (CNI), qui s’est tenu le 22 novembre dernier lors de l’événement « Usine extraordinaire » au grand Palais.

Au-delà des élections européennes de l’an prochain, l’innovation devient également déterminante dans la compétition industrielle internationale. Un sujet majeur que le gouvernement a souhaité intégrer dans les dix-huit contrats de filière (dont 5 ont déjà été signés comme l’agroalimentaire, industriels de la mer, filière forêt-bois…). L’accompagnement des grands projets d’innovation de ces filières s’inscrit également dans cette logique (bioproduction pour vaincre le cancer ; conception du train à hydrogène ; batteries de 4ème génération…).

| Alliancy est partenaire de la grande soirée du Club des Partenaires du Numérique dédiée à la Transformation des territoires qui aura lieu le 5 décembre. Inscrivez-vous !

Le troisième enjeu en 2019 est la reconquête des « Territoires d’industrie ». Pour les soutenir, une équipe pluridisciplinaire (parlementaires, élus, industriels, experts) a conçu un dispositif d’accompagnement au service des territoires ayant une forte dimension industrielle. 124 « Territoires d’industrie » ont été identifiés, répartis dans toute la France. Ils bénéficieront d’un engagement spécifique de l’Etat, qui mobilisera un éventail de politiques publiques pour appuyer et accompagner leurs projets. Au total, le gouvernement estime qu’environ 1,3 milliard d’euros (récupéré sur des enveloppes du PIC, du programme d’investissement d’avenir (PIA) et de la banque des territoires) devrait y être investi.

124 territoires d'industrie créés en France

124 territoires d’industrie créés en France. Cliquez pour agrandir.

« Ces 124 territoires (…) vont signer durant les prochains mois, un contrat de projet territorial industriel pour formaliser les engagements que prendront les parties prenantes », a déclaré Edouard Philippe. Un point d’étape sera effectué à la prochaine réunion du Conseil national de l’industrie.

Le pilotage et l’animation des Territoires d’industrie associeront les élus locaux, l’industrie, les conseils régionaux et l’Etat. « Les projets devront d’abord être gérés et animés par les acteurs locaux : industriels, maires, présidents d’EPCI. Car c’est par là que tout commence », a déclaré le Premier ministre.

Les Régions, qui ont eu un rôle déterminant dans l’identification de ces territoires d’industrie, occuperont un rôle central dans ce dispositif : les présidents de région en assureront le pilotage.

« Ces moyens sont à la fois financiers, avec plus d’un milliard d’euros de financements orientés en priorité vers ces territoires, administratifs, techniques et humains. Ces moyens forment une sorte de panier de services à destination des territoires d’industrie. » Ce panier de services représente 18 mesures pour répondre à 4 besoins des Territoires d’industrie : recruter, innover, attirer et simplifier.

Recruter est un véritable enjeu pour ces territoires. Pour y répondre, « Nous mobiliserons en priorité les moyens du Plan d’investissement dans les compétences sur ces territoires », a précisé Edouard Philippe. Autre mesure, avec l’aide de Bpifrance, le Gouvernement souhaite développer dans ces territoires le « volontariat territorial en entreprise ». Cette expérimentation a pour objectif d’orienter de façon privilégiée les étudiants en école d’ingénieurs ou de commerce vers des PME.

Concernant l’innovation, « les territoires d’industrie bénéficieront en priorité des dispositifs que nous venons de lancer dans le cadre du Plan pour l’industrie du futur, du PIA régionalisé ou du dispositif Territoire d’innovation », at-il poursuivi.

Afin de renforcer l’attractivité de ces intercommunalités, « nous mettrons les bouchées doubles pour accélérer la couverture numérique de ces territoires ». La Banque des territoires sera mobilisée pour financer en priorité leurs projets, notamment fonciers. Business France effectuera des diagnostics d’attractivité et nommera un conseiller export pour chacun d’entre eux.

Enfin, pour répondre à l’enjeu de la simplification, un appel à projets France Expérimentation sera lancé dans les Territoires d’industrie pour y faciliter les demandes de dérogations administratives et règlementaires.

A lire aussi sur ALLIANCY :

 

Cet article est réservé à nos abonnés, Connectez-vous !

Vous n’êtes pas encore abonné ?
Vous avez de la chance, la rédaction vous offre un cadeau !
Pour lire en intégralité et accéder à tous les contenus, renseignez votre mail.Je m’identifie