Smart City : Lacroix compte sur ses nouvelles expertises en éclairage intelligent pour s’affirmer en Europe

Le groupe Lacroix a annoncé fin août l’acquisition de la start-up belge Smartnodes, une pépite issue de la recherche inter-universitaire qui a reçu plusieurs prix internationaux pour ses innovations dans les équipements de « Smart Lighting ». Avec ce deal, Lacroix City, entité créée en 2015 et dédiée aux chantiers de “Smart City” du groupe, souhaite renforcer ses compétences en éclairage intelligent et conquérir de nouveaux marchés en Europe du Nord.

Le “Smart Lighting” est un domaine dans lequel les synergies sont plus faciles à créer étant donné que le retour sur investissement rapide.

Le “Smart Lighting” est un domaine dans lequel les synergies sont plus faciles à créer étant donné que le retour sur investissement rapide.

Lorsque l’équipementier technologique international crée Lacroix City en 2015, il se donne pour objectif de trouver les meilleurs moyens d’optimiser et sécuriser les flux de véhicules et de personnes. Il s’attaque aux questions de régulation du trafic, d’abord, en équipant notamment des villes de capteurs sur les feux tricolores ou bien des panneaux à message variable. 

En 2016, il rachète Sogexi, entreprise spécialisée dans l’éclairage intelligent et économe. Lacroix City ne se cantonne donc plus à la signalisation lumineuse tricolore ou la maîtrise technique de l’information connectée sur les routes et se spécialise en éclairage public et en aménagement urbain. L’objectif étant d’accélérer sa capacité à mettre en œuvre les nouveaux cas d’usage de gestion de la voirie en s’appuyant sur l’infrastructure de l’éclairage public avec une technologie évolutive. Le « Smart Lighting » régule les zones, les heures et l’intensité d’éclairage pour des villes respectueuses de l’environnement et sécurisantes.

Smartnodes : un rachat stratégique

La société compte bien faire de ce domaine un axe stratégique de son développement. C’est en ce sens que le 29 août 2019, Lacroix rachète Smartnodes pour compléter son offre relative à la gestion intelligente des infrastructures d’éclairage public. « L’arrivée de Smartnodes qui s’inscrit dans la continuité de l’acquisition de Sogexi par le Groupe en 2016 renforce notre leadership européen dans le domaine de la gestion intelligente de l’éclairage public, précise Vincent Bedouin, Président Directeur général de Lacroix Group. 

Mais si Lacroix a choisi Smartnodes, c’est avant tout parce que la start-up offre une technologie flexible. En effet, le réseau maillé (“mesh”) proposé ne présente pas de limitation de bande passante ce qui permet de connecter une multitudes d’objets connectés entre eux. Les data récoltées par les capteurs sont ensuite transmises à Lacroix City par 4G ou 5G. Dans la même lignée, Lacroix a également officialisé en début d’année le rachat de SAE IT System, un équipementier allemand d’objets connectés pour la surveillance et la sécurisation des réseaux électriques et l’intégration des énergies renouvelables.

« Très orientée technologie, la Société Smartnodes, spin-off de l’Université de Liège et de l’Université de Louvain, est une pure start-up qui a réussi, dans un laps de temps très court, à développer et commercialiser hors de la Belgique une gamme de produits de détection et de communication (IoT) s’appuyant sur la mise en œuvre d’un réseau mesh bas débit et de systèmes d’intelligence locale distribuée (Edge Computing) », souligne Jean Beka, dirigeant de Smartnodes dans un communiqué.

Pour Lacroix City, qui est déjà implanté en Espagne, en Allemagne et en Italie, acquérir Smartnodes est également une étape cruciale vers un développement européen voire international. Après avoir couvert la Belgique et les Pays-Bas, Smartnodes cible en priorité la France, les zones DACH (Allemagne, Autriche et Suisse), et l’Europe du Nord en s’appuyant sur une offre étendue et très évolutive. En Belgique par exemple, divers projets d’autoroute éclairées vont voir le jour. Les capteurs installés par l’équipementier seront à même de fournir des informations de régulation routière en fonction des conditions atmosphériques et du trafic. 

Interrogé sur le sujet, Vincent Sabot, Directeur de Lacroix City, précise que le “Smart Lighting” est un domaine dans lequel les synergies sont plus faciles à créer étant donné que le retour sur investissement est rapide. “Notre projet à terme, c’est de connecter ces réseaux, rendre les infrastructures interopérables et livrer toutes ces données aux villes et au bénéfice des usagers” conclut-il.

Le groupe Lacroix multiplie les synergies pour optimiser les flux de véhicules et de personnes mais aussi pour doter les villes d’une gestion plus intelligente des ressources énergétiques disponibles. Du “Smart Lighting” au “Smart Grid”, Lacroix n’en a pas fini d’explorer les déclinaisons possibles pour ériger la “Smart City” de demain.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *