Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Qwant s’empare de l’IA

Le moteur de recherche Qwant s’équipe des supercalculateurs DGX-1 développés par Nvidia et consacré à l’intelligence artificielle (IA) pour améliorer la pertinence de ses résultats.

Les résultats affichés par le moteur de recherche Qwant comportent désormais des informations affinées sur les contenus. La start-up a intégré à ses infrastructures de données les supercalculateurs DGX-1, élaboré depuis un an par la société Nvidia.

Le supercalculateur DGX-1 présenté par Serge Lemonde , directeur du développement commercial à Nvidia

Le supercalculateur DGX-1 présenté par Serge Lemonde , directeur du développement commercial à Nvidia

« Ce produit élaboré spécifiquement pour l’IA est l’équivalent de 250 serveurs, il a une puissance de 170 teraflops, possède des logiciels de deep-learning, et fonctionne comme un réseau neuronal », explique Serge Lemonde, directeur du développement commercial en Europe à Nvidia. Qwant a également annoncé mettre en production le DGX-1 auprès des start-up pour qu’elles puissent tester leurs algorithmes.

Le DGX-1 va permettre au robot d’indexation du moteur de recherche de mieux comprendre et classifier les contenus. Grâce à l’IA et les reconnaissances vocale et visuelle, les vidéos affichées indiqueront les sujets abordés et les personnes publiques mentionnées, notamment dans les JT. « Qwant ne collecte pas d’informations sur la vie privée des utilisateurs, rappelle Eric Léandri, le cofondateur du moteur de recherche. L’IA permet de savoir si la vidéo regardée est du sport, de la politique ou de l’économie et de nous aider à comprendre ce que l’internaute veut quand il fait une recherche. Cela nous permet d’améliorer la recherche. » Autre utilité, la suppression de Qwant Junior des contenus (images et vidéos) classées dans la catégorie adulte, notamment les images violentes.

Nvidia a constaté une explosion de l’IA dans tous les domaines grâce à la puissance de calcul. « Dans l’automobile, nous travaillons avec Audi sur une reconnaissance des panneaux de signalisation pour les véhicules autonomes, détaille Serge Lemonde. Dans la santé où il y a 30 millions de papiers médicaux, nous voulons faciliter les recherches.L’IA est à mon sens plus efficace que l’humain car elle ne se trompe pas. » De même, la start-up espagnol Sadako Technologies a été soutenue par Nvidia dans son utilisation de l’IA pour le recyclage des déchets. Pour le fournisseur de processeurs, la France a un leadership dans les domaines de l’IA avec une concentration de plus de 40% des start-up mondiales spécialisées sur ces questions.

A lire aussi : Antoine Petit (Inria) « En IA, à nous aussi de faire des choix »

Consultez également Alliancy n°17  » Où en est l’IA dans l’entreprise » à commander sur le site.

bannière alliancy 17


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *