Cet article fait partie du dossier

Beauté/Bien-être : le virage numérique
Découvrez le dossier

Les articles du dossier

Modiface dans le giron de L’Oréal

La société canadienne Modiface, leader dans les domaines de la réalité augmentée et de l’intelligence artificielle, appliquées à la beauté, intègre le géant L’Oréal, qui renforce une fois encore sa stratégie digitale.

Modiface dans le giron de L’OréalLe leader mondial de la beauté annonce l’acquisition, pour un montant non communiqué, de 100 % de la société canadienne ModiFace, leader dans les domaines de la réalité augmentée et de l’intelligence artificielle, appliquées à la beauté. Objectif : doter ses 34 marques internationales (Maybelline, Lancôme, Kiehl’s, Shu Uemura…) des technologies les plus innovantes en matière de services et d’expérience beauté. Le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 26,02 milliards d’euros en 2017 et compte 82 600 collaborateurs dans le monde (dont près de 4000 chercheurs).

« Notre ambition pour L’Oréal et ModiFace, est d’être les pionniers de cette transformation de l’industrie de la beauté en offrant à nos clients des nouveaux services et expériences », a déclaré Lubomira Rochet, CDO de L’Oréal. Le groupe a notamment lancé, début 2018, une nouvelle version de son application 3D « Style my hair », développée par ModiFace, permettant de se filmer en temps réel et d’essayer différents looks capillaires directement sur son smartphone. L’application sert également de plate-forme de mise en relation entre coiffeurs et potentiels clients. Equipée d’un outil de géolocalisation, celle-ci permet à chaque utilisateur de trouver le salon de coiffure le plus proche. 

Des liens forts avec l’Université de Toronto

Fondée par Parham Aarabi à Toronto en 2007, ModiFace (70 ingénieurs, chercheurs et scientifiques) a développé des technologies de pointe d’essai virtuel 3D de maquillage, coloration et diagnostic de peau en utilisant des savoir-faire propriétaires de « tracking » du visage et de rendu couleur ; et déposé une trentaine de brevets. Parham Aarabi est également professeur associé du département « Electrical and Computer engineering ».

 

Parham Aarabi, fondateur de Modiface (photo de Johnny Guatto, Université de Toronto).

Parham Aarabi, fondateur de Modiface (photo de Johnny Guatto, Université de Toronto).

ModiFace fera partie de la « Digital Services Factory » de L’Oréal, un réseau dédié à la conception et au développement de nouveaux services digitaux pour les marques du groupe. ModiFace restera basée à Toronto, à proximité de l’Université de Toronto avec laquelle la société est engagée dans de nombreux partenariats de recherche.

Le digital devient une priorité stratégique pour L’Oréal, qui y consacre 38 % de ses dépenses médias et a massivement embauché. Plus de 1 000 personnes travaillent désormais sur le sujet (contre 150 il y a cinq ans). Le groupe réalise 8 % de ses ventes en ligne, contre 5 % en 2015.

A lire aussi sur Alliancy


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *